Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

À Limoges, les gilets jaunes offrent un repas de Noël aux plus démunis

-
Par , France Bleu Limousin

Ils ont quitté leur rond-point pour offrir un repas de Noël solidaire aux plus démunis. Les gilets jaunes du rond-point de Grossereix à Limoges ont reversé l'argent récolté pendant leurs actions au restaurant La Bonne assiette.

Isabelle, gilet jaune de Grossereix, a eu l'idée d'offrir les repas de Noël aux plus démunis.
Isabelle, gilet jaune de Grossereix, a eu l'idée d'offrir les repas de Noël aux plus démunis. © Radio France - Willy Moreau

Limoges, France

Comme chaque année, le restaurant solidaire La Bonne assiette à Limoges, offre le jour de Noël un repas de fête aux plus démunis. Cette année, les gilets jaunes du rond-point de Grossereix ont décidé d'aider l'association en payant tous les repas. 

De l'argent récolté sur le rond-point

Depuis le début de leurs actions, les gilets jaunes ont reçu de nombreux dons. "Les gens nous apportaient à manger, raconte Isabelle, gilet jaune sur le dos. On n'allait pas se redistribuer l'argent qu'on a récolté donc on a décidé d'en faire profiter à des gens qui comme nous qui en ont besoin"

Isabelle, déjà bénévole pour les Restos du Coeur et la Croix Rouge, connaissait l'existence de la Bonne assiette. Elle s'est donc rapprochée du restaurant solidaire avec l'aval des autres gilets jaunes du rond-point de Grossereix pour offrir l'intégralité des 120 repas.

Les bénéficiaires ont eu le droit à du foie gras, du saumon ou encore de la bûche de Noël. Cette initiative touche beaucoup Gérard, les larmes aux yeux : "C'est très très bien. On les soutient"

Anthony, un autre gilet jaune, est fier de l'initiative : "C'est important que tout le monde ait un repas de Noël. Ils le méritent. On voulait montrer aux gens de Limoges qu'on ne les abandonne pas"

Une trêve gourmande avant la reprise des actions des gilets jaunes d'ici janvier.

Choix de la station

France Bleu