Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Lourdes, trouver un logement adapté, relève presque du miracle

-
Par , France Bleu Béarn

Ça parait incroyable, dans une ville dédiée à l'accueil des pélerins souvent handicapés, une étudiante ne parvient pas à trouver un appartement adapté.

Pauline Robinet se bat toujours pour trouver un logement adapté
Pauline Robinet se bat toujours pour trouver un logement adapté - Gilles Robinet

Pauline robinet est Oloronaise, après son baccalauréat, elle poursuit cette année ses études en BTS tourisme au lycée Peyramale à Lourdes. Elle vient de se trouver privée de cours pendant une semaine parce que l'ascenseur qui dessert son appartement était en panne. Elle rentrait d'Oloron, et sans ascenseur, il lui était impossible d'accéder à son appartement en étage, elle est donc repartie chez ses parents et elle s'est fait envoyer les cours. Aujourd'hui, après une réparation provisoire de l'ascenseur, elle craint de se retrouver un jour bloquée dans l'appartement

Malgré ses recherches, la famille n'a toujours pas trouvé de logement adapté

Pauline qui a le soutien de ses parents, se heurte à cette réalité : à Lourdes, les logements adaptés se trouvent dans les hôtels ou les résidences qui accueillent les pélerins et le coût à l'année est bien trop élevé. En ville, le parc locatif est vieillissant et ceux qui rénovent, ne prennent pas en compte l'accueil de fauteuils roulants. Le centre communal d'action sociale de Lourdes leur a bien proposé un appartement mais dans une cité excentrée et sans pouvoir stationner correctement le véhicule aménagé pour le fauteuil. 

Gilles Robinet, le papa de Pauline

On a visité une résidence hôtelière, c'était 80 euros la journée, on ne peut pas se le permettre au mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu