Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les fortes pluies rappellent de mauvais souvenirs aux habitants de Louvigny

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Louvigny, France

Les fortes pluies du mois de décembre ne sont pas sans rappeler de mauvais souvenirs aux habitants de Louvigny, près de Caen. La commune a été sujette par le passé aux inondations. Malgré les travaux de 2003 et les aqua-barrières, le maire reste vigilant. Les habitants, eux, se souviennent.

En 2001, les habitants de Louvigny avaient les pieds dans l'eau.
En 2001, les habitants de Louvigny avaient les pieds dans l'eau. © Maxppp - S GEUFROI

Ça ne vous a pas échappé, en ce moment il pleut. Et pas qu'un peu. Depuis début décembre, 112 millimètres de pluie sont tombés sur la région caennaise, soit +44% par rapport à la norme, d'après Christopher Bribet, passionné de météorologie et fondateur de "Météo Basse Normandie", une page Facebook lancée en 2014. 

La région a également subi deux tempêtes : Ana et Bruno, et les choses ne vont pas s'arranger dans les prochains jours. De quoi rappeler des mauvais souvenirs aux Loupiaciens (les habitants de Louvigny près de Caen).  Car même si depuis 16 ans - grâce aux travaux d'aménagement - il n'y a plus d'inondations dans la commune (la dernière maison inondée remonte à 2001), ça n'a pas toujours été le cas. 

Louvigny a subi plusieurs inondations : en 1926 d'abord puis en 1974, 1995, 1999 et enfin 2001. Alors forcément on reste vigilants. Depuis mardi, les entreprises en charge des aqua-barrières sont d'astreinte.

Noëlle Houssain est née à Louvigny et a toujours vécu dans sa maison actuelle. Elle nous montre jusqu'où arrivait l'eau chez elle lors des précédentes inondations.
Noëlle Houssain est née à Louvigny et a toujours vécu dans sa maison actuelle. Elle nous montre jusqu'où arrivait l'eau chez elle lors des précédentes inondations. © Radio France - Kathleen Comte

Et Noëlle explique : "C'est impressionnant. Il faut monter tous les meubles pour essayer de les préserver au maximum. D'ailleurs on a du mal à s'imaginer après que cette quantité d'eau a pu se déverser partout. Quand on voit des photos on se dit "Ah oui c'est vrai"."

Et justement des photos, Chantal Morant en a gardé plein dans une pochette, remplie de coupures de journaux. 

Chantal Morant et son époux ont conservé les coupures de presse datant des inondations. Ils se souviennent ensemble de la galère que c'était de devoir déménager tous les meubles.
Chantal Morant et son époux ont conservé les coupures de presse datant des inondations. Ils se souviennent ensemble de la galère que c'était de devoir déménager tous les meubles. © Radio France - Kathleen Comte

A l'époque, en 1999, Chantal tenait un salon de coiffure. Elle n'a pas pu aller travailler pendant une semaine. Un manque à gagner pour cette commerçante. L'eau arrivait jusqu'aux sièges où les clientes s'asseyaient pour se faire laver les cheveux. 

Des travaux à 25 millions d'euros

Heureusement, en 2003, de gros travaux sont entrepris : 25 millions d'euros sont investis dans une écluse à Caen, dans un canal de déviation à Louvigny et dans une zone du maresquier à Ouistreham. Des travaux qui ont permis à la commune de ne plus être inondée. La dernière fois qu'une maison a subi ce genre de dommage c'était en 2001. 

Mais malgré tout, Patrick Ledoux, maire de la commune et président du Syndicat mixte de lutte contre les inondations, reste vigilant : "On reste extrêmement prudents parce qu'aucun système n'est infaillible. Les entreprises qui sont en charge des aqua-barrières sont d'astreinte depuis ce mardi."

Les yeux du maire sont également tournés vers la commune d'à-coté : Thury-Harcourt et sa cote de référence. Si l'eau y atteint 2m20, les aqua-barrières de Louvigny seront levées. Pour l'instant, la cote est à 1m10.

La plaine face à la mairie de Louvigny n'est pas inondée mais avec les récentes pluies l'eau monte doucement. Le maire de la commune reste donc très vigilant.
La plaine face à la mairie de Louvigny n'est pas inondée mais avec les récentes pluies l'eau monte doucement. Le maire de la commune reste donc très vigilant. © Radio France - Kathleen Comte
Choix de la station

À venir dansDanssecondess