Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : La carte scolaire 2019 en Creuse

A Mainsat, les parents d'élèves se mobilisent contre la fermeture d'une classe

lundi 11 février 2019 à 18:00 Par Camille André, France Bleu Creuse

Les parents d'élèves, mais aussi des grands-parents et quelques élus de la commune de Mainsat se sont relayés ce lundi 11 février pour occuper l'école, en signe de protestation. Ils refusent que l'établissement perde une classe à la rentrée prochaine.

L'école de Mainsat qui compte actuellement trois classes, risque d'en perdre une à la rentrée 2019
L'école de Mainsat qui compte actuellement trois classes, risque d'en perdre une à la rentrée 2019 - Jocelyne Moreau

Mainsat, France

Sur la grille de l'école de Mainsat les parents d'élèves ont accroché plusieurs banderoles : "école en colère", "Non à la fermeture de classe". Le ton est donné. Les parents se mobilisent contre la possible fermeture d'une des trois classes de l'établissement,  à la rentrée prochaine. Ils ont manifesté dans l'école, ce lundi 11 février. Des élus locaux et des grands-parents sont même venus leur prêter main forte. 

Des classes à multiples niveaux en prévision

L'école compte actuellement 44 enfants, mais à la rentrée prochaine, l'effectif devrait légèrement diminuer. Les parents d'élèves estiment qu'il n'y aura plus que 39 enfants à la rentrée 2019. Ils devraient être 42 en 2020. 

D'après les syndicats enseignants, l'inspecteur d'académie envisagerait donc de fermer une des trois classes de l'école. Pour les parents, cette décision risque de rendre les conditions d'enseignement moins bonnes: "On se retrouvera avec quatre niveaux par classe", regrette Jocelyne Moreau, l'une des représentantes des parents d'élèves, qui poursuit, "les CP seront avec les maternelles. S'occuper des petits bouts de choux de 3 ans et apprendre à écrire aux enfants de 6 ans, c'est compliqué. Les enseignants ne peuvent pas se diviser en quatre". 

La carte scolaire officiellement dévoilée ce mardi

L'inspecteur académique doit dévoiler officiellement ce mardi la carte scolaire, qui établit les écoles concernées par des fermetures de classes à la rentrée prochaine dans le département. Si les craintes des parents d'élèves de Mainsat se confirment, ils envisagent de nouvelles actions. Ils doivent se réunir dans la soirée du mardi 12 février pour faire le point.

Un tract distribué à Mainsat avant la première mobilisation.  - Aucun(e)
Un tract distribué à Mainsat avant la première mobilisation.