Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Marsannay-la-Côte, la municipalité investit sur des panneaux durables

vendredi 12 octobre 2018 à 18:53 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

La municipalité de Marsannay-la-Côte (Côte-d'Or) a décidé d'investir dans des panneaux durables. A compter de la deuxième quinzaine de novembre, 12 panneaux vitrines et double faces seront installés sur la commune. Ils remplaceront les panneaux en bois posés de manière anarchiques.

Le maire Jean-Michel Verpillot devant la mairie de Marsannay-la-Côte
Le maire Jean-Michel Verpillot devant la mairie de Marsannay-la-Côte © Radio France - Stéphane Parry

Dijon, France

Finis les panneaux en bois posés sur les feux tricolores ou sur les ronds-points ! D'ici quelques semaines, la municipalité de Marsannay-la-Côte (Côte-d'Or) va recevoir douze panneaux vitrines et double faces. Ces panneaux seront réservés à l'affichage des manifestations organisées par les associations de la commune. "On en avait assez de l'affichage sauvage," reconnaît Jean-Michel Verpillot, le maire de Marsannay-la-Côte. Les panneaux sont des panneaux de type vitrine en deux formats (21xA3 et 3xA3) et des panneaux double faces dits "panneaux sucettes". 

"On voulait en finir avec l'affichage sauvage" - Jean-Michel Verpillot, maire de Marsannay-la-Côte

Jean-michel Verpillot, maire de Marsannay-la-Côte : " on voulait supprimer l'affichage sauvage"

Jean-michel Verpillot montrant la photo d'un panneau vitrine - Radio France
Jean-michel Verpillot montrant la photo d'un panneau vitrine © Radio France - Stéphane Parry

Un investissement de 35 000 euros 

Les douze panneaux ont été commandé à une entreprise basée à Toulouse. C'est une entreprise de Neuilly-lès-Dijon qui procédera à leurs installations sur Marsannay-la-Côte à priori durant la deuxième quinzaine du mois de novembre. Coût-total : 35 000 euros. "Pour la commune, c'est un investissement important, mais ça en vaut la peine," avoue Jean-Michel Verpillot. Et bonne nouvelle pour les associations : elles n'auront rien à débourser pour ces nouvelles vitrines.