Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bernard Tapie soigne une récidive de son cancer à Marseille avec un nouveau traitement unique en France

-
Par , France Bleu, France Bleu Provence

L'ancien patron de l'OM, qui continue de lutter contre son cancer de l'estomac, donne ce mardi matin un message d'espoir aux malades. Il invite à "mettre du caractère, de l'acharnement, de la volonté de se battre".

Bernard Tapie, 76 ans, continue de lutter contre son cancer de l'estomac.
Bernard Tapie, 76 ans, continue de lutter contre son cancer de l'estomac. © Maxppp - Aurelien Morissard

Marseille, France

Un Bernard Tapie combatif. L'homme d'affaires, qui lutte contre la récidive de son cancer à l'estomac, notamment à l'institut Paoli-Calmettes à Marseille, a adressé un message d'espoir aux malades, à l'autre bout du fil de franceinfo ce mardi 20 août... sans oublier un coup de gueule contre l'OM dont il a été le patron de 1986 à 1994. 

Bernard Tapie suit chez lui à Marseille un traitement unique en France 

"Il existe à Marseille une concentration de cerveaux très spécialisés dans la science en général, et la médecine en particulier", raconte l'ancien député. "J'ai appris ça parce que le traitement qui m'était proposé était un peu particulier : il fallait, compte tenu des cellules à attaquer, quelque chose de très précis, ce que les appareils normaux ne permettent pas... Et donc on apprend que l'endroit où le seul appareil opérationnel pour faire ça se trouve à Marseille ! ", salue Bernard Tapie.

Un message d'espoir aux autres malades

"C'est vrai que de temps en temps, on a tendance à subir... Or, le cancer, faut jamais oublier que ce sont vos cellules malades qui combattent vos cellules saines, c'est un combat intérieur", admet-il. "Plus vous mettez du caractère, de l'acharnement, de la volonté dans votre combat, plus vous donnez de la force à vos cellules saines... Ça contribue à améliorer vos chances de succès", recommande-t-il.

L'homme d'affaires se soigne d'ailleurs à l'hôpital public, "là où on soigne le mieux", promet-il. "Souvent, les malades qui expriment une volonté de combattre ne sont pas toujours ceux qu'on voyait dans la vie très sûrs d'eux, avec du charisme, etc. Ce sont de vrais combattants ! C'est dans les circonstances exceptionnelles qu'on les voit ! Vous voyez des petites femmes, 37 ans, trois enfants, avec des tumeurs, qui se battent comme des folles...", reconnaît-il, admiratif. 

L'OM le "désespère"  

Un avis sur l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie en a toujours un. Et pas des moindres. "Vraiment, ça me fait de la peine, parce que c'est quand même pour Marseille un moyen d'expression et de communication extérieure qui reflète un état d'esprit. C'est ça que les gens n'ont pas compris  ! C'est l'état d'esprit qui compte", déplore-t-il.

"On fait n'importe quoi ! Vous pouvez perdre un match, mais perdez-le avec dignité, avec volonté avec un courage qui montre que vous avez mouillé le maillot." - Bernard Tapie

Il regrette l'arrivée des étrangers à la tête des clubs : "On a perdu ce qui faisait l'identité du football national dans chaque pays. Cette identité, à Marseille, je ne la retrouve plus !" Avant d'ajouter : "C'est pas le résultat qui me déçoit, c'est que je ne me reconnais pas et que les Marseillais ne se reconnaissent pas !"

Choix de la station

France Bleu