Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les détenus des Baumettes vous accueillent au restaurant à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Un restaurant éphémère tenu par des détenus, à Marseille, près de la Porte d'Aix : "Les Beaux Mets", c'est son nom. Référence bien sûr à la maison d'arrêt des... Baumettes. Ils sont six à avoir suivi une formation de six mois, et peut-être à bientôt décrocher un boulot et une nouvelle vie.

Cuisine et service à table compris : après 6 mois de formation, les détenus n'attendent plus qu'une main tendue et un emploi pour réussir leur réinsertion
Cuisine et service à table compris : après 6 mois de formation, les détenus n'attendent plus qu'une main tendue et un emploi pour réussir leur réinsertion © Radio France - Tony Selliez

Ils sont détenus aux Baumettes, certains en semi-liberté, d'autres avec un bracelet électronique. Et ils préparent à manger, le midi deux fois par semaine, dans un restaurant à Marseille. Cet établissement éphémère s'appelle "Beaux Mets". Il est situé près de la Porte d'Aix, et il est hébergé à Coco Velten, un site expérimental qui regroupe à la fois des logements pour sans-abris, un centre social, des bureaux pour des associations et des entreprises. Cette expérience est une première en France, et vise à réinsérer les détenus, à éviter autant que possible la récidive.

Repas lundi et mardi midi

Ces détenus sont encadrés depuis six mois avec le soutien de l'AFPA, l'agence nationale pour la formation professionnelle des adultes Ils seront diplômés fin juin, pour six d'entre eux si tout va bien. Un diplôme de "commis de cuisine", avec pour objectif de reprendre un travail et une vie normale dans la foulée.

"Il faut se donner les moyens. On en est capable." Salem

Le menu des Beaux Mets ce mardi : un repas complet, menu unique, pour 15 euros
Le menu des Beaux Mets ce mardi : un repas complet, menu unique, pour 15 euros © Radio France - Marie-Christine Lauriol

Ce mardi, le menu complet (15 euros) se compose de champignons à la grecque en entrée, suivis d'un saumon et ses petits légumes, et enfin des éclairs au chocolat. Tout est préparé sur place par les détenus et leur maître d'apprentissage ; et ils enchaînent ensuite sur le service à table. Une soixantaine de couverts, au total, sont servis à chaque repas.

"C'est une chance, parce que j'ai arrêté l'école à 11 ans. Là, à 22 ans j'ai pu me rattraper. Comme quoi on peut toujours avoir une chance" Kassim

"Grand angle" aux Beaux Mets, Marseille : un reportage de France Bleu Provence

Leur programme depuis 6 mois ? De la théorie, des stages en immersion aussi et pas n'importe où : dans plusieurs grands restaurants marseillais. Ils ont notamment été accueillis chez Michel Portos (Le Poulpe), mais aussi au Sofitel, à la Friche de la Belle-de-Mai et chez "Urban Kitchen".

"Leur seul talon d'Achille ? Le réveil ! Pour eux c'est plus compliqué. Une fois levés, ils se donnent à fond ! Mais il leur faut juste réapprendre à vivre normalement, comme on vit dehors" Didier Castel, formateur à l'Afpa

La cuisine éphémère des Beaux Mets (Marseille)
La cuisine éphémère des Beaux Mets (Marseille) © Radio France - Tony Selliez

Ces détenus ont été spécialement sélectionnés pour ce projet : moyenne d'âge 25 ans ; ils sont tous récidivistes. L'Etat finance tout avec la Fondation de France, avec le soutien aussi de Pôle Emploi, et de l'Afpa pour la formation.  Mais le projet est aussi -pour beaucoup- porté par le milieu associatif : "La table de Cana", une association d'insertion professionnelle toujours en lien avec la gastronomie, et 'Marseille Solutions"

D'ici 1 an, un restaurant à l'intérieur des Baumettes, ouvert au grand public

Le modèle, c'est un restaurant londonien à l'intérieur même d'une prison : "the Clink". En Angleterre, le concept a 10 ans et a déjà permis de former 1 800 détenus aux métiers de la restauration. A Londres, c'est même devenu un établissement gastronomique assez réputé. Des restaurants de ce type, il y en a en fait 5 en Angleterre.

"Avec le modèle Clink, les anglais sont passés de 50% à seulement 7% de récidive" Rebecca Gaillard, de l'association "La Table de Cana"

Le saumon ce mardi midi aux "Beaux Mets"
Le saumon ce mardi midi aux "Beaux Mets" © Radio France - Tony Selliez

Et les Baumettes vont suivre à leur tour  ! Ouverture prévue d'un restaurant l'an prochain à l'intérieur de la maison d'arrêt.. et donc ouvert à tous : 40 couverts le midi.

"Ils ont beaucoup d'image de facilité, de retour à une vie normale. Mais il faut les préparer, notamment à des stratégies d'évitement des tentations, des nouveaux passages à l'acte" Aurore Gayssial dirige la SAS, la structure d'Accompagnement vers la Sortie de la prison des Baumettes

Le dernier service aux Beaux Mets est prévu le 25 juin prochain. Plusieurs détenus qui ont suivi la formation ont déjà des propositions fermes d'embauche.

Les Beaux Mets, restaurant éphémère à Marseille jusque fin juin les lundi et mardi midis
Les Beaux Mets, restaurant éphémère à Marseille jusque fin juin les lundi et mardi midis © Radio France - Tony Selliez
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu