Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Marseille, les Vegan multiplient les actions contre la consommation de produits d'origine animale

mardi 3 juillet 2018 à 19:14 Par Fabien Le Dû, France Bleu Provence

Pour dénoncer les conditions d'élevage et d'abattage des animaux en France, l'association Vegan Impact veut sensibiliser avec des images "choc".

Action ce samedi devant la Boucherie "Carnivore" de la Parette (12e)
Action ce samedi devant la Boucherie "Carnivore" de la Parette (12e) - Vegan Impact

Marseille, France

"Ce que l'on fait subir aux animaux durant leur courte vie est tout simplement ignoble". Nadège Noirot, référente de l'association Vegan Impact à Marseille n'a pas choisi la méthode douce pour faire passer son message. Des militants se sont postés devant la Boucherie "Carnivore" de la Parette (12e arrondissement de Marseille) avec des affiches témoignant de la souffrance des animaux d'élevage.

Trois millions d'animaux abattus chaque jour en France

Des veaux séparés de leur mère, des chevaux et des vaches abattus dans des conditions indignes, des poulets élevés en batterie. "C'est vrai que ça peut paraître choquant, mais c'est le reflet de la réalité, chaque jour en France plus de trois millions d'animaux, qui ne demandent qu'à vivre, sont abattus". Voilà qui pose la question de la souffrance animale dans l'agriculture française.

Les consommateurs de plus en plus sensibles à la cause animale

Sur le marché d'Aix-en-Provence ces images sur les réseaux sociaux ou à la télévision font leur petit effet : "je ne veux plus d'oeufs de poule élevées en batterie, c'est affreux, elles se marchent dessus, je préfère les savoir dans les champs en liberté" confie Dominique. "Ma fille est végan, mon fils est végétarien, je tiens à savoir dans quelles conditions les animaux sont élevés avant d'acheter de la viande pour moi" témoigne véronique.

Des artisans de plus en plus attentifs

Les bouchers de leur côté, défendent leur profession : "on essaie de satisfaire nos clients, de veiller au bien-être des animaux, mais on ne peut pas contrôler toute la filière, impossible d'aller vérifier toutes les exploitations" clame Julien, boucher à Aix-en-Provence.

"Moi je suis allé voir l'élevage de porcs dont je tire ma charcuterie, je ne voulais pas d'un élevage intensif, industriel, mes porcs sont à l'air libre dans un champs, ils sont musclés !" affirme de son coté Véronique.

Une philosophie de vie radicale

Les Vegan militent pour bannir tout produit animal de notre alimentation : oeufs, viandes, fromages, poissons, miel, etc. Au nom de la souffrance animale. "C'est de l'intégrisme ! soyons un peu mesurés" répond Véronique qui a seulement réduit sa consommation. 

Les militants de Vegan impact misent sur des images choc pour sensibiliser le public à sa cause - Aucun(e)
Les militants de Vegan impact misent sur des images choc pour sensibiliser le public à sa cause - Vegan impact