Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un bâtiment vide du diocèse occupé par des migrants et des mineurs isolés à marseille

-
Par , France Bleu Provence

Une cinquantaine de migrants, dont une vingtaine de mineurs isolés et plusieurs familles avec enfants en bas âge occupent un bâtiment appartenant au Diocèse depuis mardi. Ce bâtiment, ancien institut médico-éducatif, vide depuis peu, a été mis à la vente.

un bâtiment appartenant au diocèse occupé par des migrants et mineurs isolés
un bâtiment appartenant au diocèse occupé par des migrants et mineurs isolés © Radio France - Corrine Blotin

Le collectif MIE13, collectif des mineurs isolés, a décidé, face à l'urgence, d'investir ce bâtiment situé quartier Saint-Just, juste en face du Conseil départemental. D'ailleurs sur une banderole accrochée sur la façade, on peut lire "Martine Vassal hors la loi". Le collectif rappelant que les départements ont l'obligation d'héberger et de nourrir les mineurs isolés étrangers en attendant l'évaluation de leur minorité et de leur isolement. 

Le diocèse assure qu'il n'y aura pas d'expulsions et cherche des solutions

Des membres du Conseil Épiscopal du Diocèse, représentant l’Archevêque de Marseille, sont venus à la rencontre des occupants et des associations présentes. Si une plainte a bien été déposée pour "occupation illégale", pour des raisons de sécurité, le diocèse affirme "qu'il n'y aura pas d'expulsion dans l'immédiat, c'est le souhait de Monseigneur Pontier", précisant que des "discussions sont en cours avec le Conseil départemental pour trouver des solutions, cette occupation ne pouvant  être que provisoire". Le Collectif MIE13 rappelle que ces mineurs isolés et adultes migrants passent pour la plupart d'entre eux la nuit dehors depuis plusieurs semaines et que les réponses apportées par les institutions demeurent insuffisantes.

Le collectif MIE13 rappelle que les départements ont l'obligation de prendre en charge les mineurs isolés
Le collectif MIE13 rappelle que les départements ont l'obligation de prendre en charge les mineurs isolés © Radio France - Corrine Blotin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess