Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Metz, une centaine de jeunes marchent pour le climat

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Ce vendredi une centaine de jeunes se sont réunis place de la Comédie à Metz à l'occasion de la marche pour le climat. Ils ont répondu au troisième appel de l'organisation Youth For Climate.

Des collégiens, des lycéens et des étudiants se sont réunis à l'occasion de cette 3e marche pour le climat, lancée par Greta Thunberg
Des collégiens, des lycéens et des étudiants se sont réunis à l'occasion de cette 3e marche pour le climat, lancée par Greta Thunberg © Radio France - Noémie Koppe

Metz, France

"Changez le système, pas le climat" scandent les jeunes dans les rues de Metz. Ils se sont réunis place de la Comédie à 15 heures avant de manifester dans le centre-ville. Une centaine de collégiens, lycéens et étudiants ont répondu au troisième appel de l'organisation Youth For Climate.

Cette jeunesse est très inquiète pour son avenir. "On m'a souvent demandé ce que je ferai dans le futur... mais il faudrait déjà que j'en ai un" s'alarme Marie, 14 ans. Mais elle n'est pas la seule. "C'est un sujet qui nous importe parce que c'est de notre futur dont il s'agit et on peut faire changer les choses" explique Symphorien, 16 ans.

Les jeunes se sont couchés devant le centre commercial Saint-Jacques pour interpeller les passants  - Aucun(e)
Les jeunes se sont couchés devant le centre commercial Saint-Jacques pour interpeller les passants - Sophie Wiessler

Pour Leila, 14 ans, il faut encore se mobiliser. "Il faut que ce mouvement continue jusqu'à ce qu'il y ait des changements. Il y a pas mal d'adultes qui se disent on ne sera plus là, donc ça nous importe peu. Mais nous les jeunes, on sera encore là. Ils ne se rendent pas compte que la planète arrive au bout de ses limites et qu'après ce sera trop tard".

Si à Metz, la marche n'a réuni qu'une centaine de personnes, à Paris et à Strasbourg, elle a réuni plusieurs milliers de jeunes