Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Mirecourt, les associations s'indignent après l'expulsion d'une famille albanaise, le préfet réagit

mardi 9 octobre 2018 à 11:45 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

Le collectif "Solidarité Mirecourt" interpelle les parlementaires vosgiens après l'expulsion d'une famille albanaise au mois de septembre. Une expulsion via avion privé qui aurait coûté 100.000 euros selon les associations. Le préfet qualifie ce chiffre de fantaisiste.

L'avion a décollé de l'aéroport d'Epinal-Mirecourt
L'avion a décollé de l'aéroport d'Epinal-Mirecourt © Maxppp - Alexandre Marchi

Mirecourt, France

Polémique autour de l'expulsion d'une famille albanaise installée pendant deux ans dans les Vosges. Le collectif "Solidarité Mirecourt", qui aidait ces deux parents et leurs deux enfants a envoyé un courrier aux parlementaires vosgiens. Elle leur demande de se positionner sur cette expulsion survenue le 7 septembre, expulsion très coûteuse selon ce collectif qui regroupe notamment le secours catholique, le secours populaire français et la Vie ensemble.

Une famille suivie et soutenue

Le collectif est choqué sur le fond et la forme. Dans cette lettre ouverte, on décrit une famille intégrée, des enfants scolarisés, des parents qui avaient fait des progrès en français et qui s'investissaient au sein d'associations. La famille Horanlli, suivie et soutenue par de nombreux habitants de Mirecourt, logée dans un appartement prêté par la municipalité. 

Les responsables associatifs décrivent une une expulsion rude le 7 septembre dernier, via un avion spécialement affrété au départ de l'aéroport de Juvaincourt avec un coût estimé à 100 000 euros par ces militants. "Ce sont nos impôts qui financent de telles actions" s'indigne le collectif.

Chiffre totalement fantaisiste"

100 000 euros : un chiffre "fantaisiste" qui "ne correspond à aucune réalité" selon le préfet des Vosges qui réagit ce mardi 9 octobre dans un communiqué. Pierre Ory estime que le dispositif de sécurité lors de l'expulsion était proportionné

Il rappelle également que cette famille était entrée illégalement sur le territoire français, que leurs demandes d'asile avaient été refusées et que ces quatre ressortissants albanais avaient décliné une proposition d'aide au retour volontaire, de l'argent contre un retour en Albanie.

Retrouvez le communiqué du préfet des Vosges, Pierre Ory