Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Nancy des policiers mobilisés demandent un état d'urgence de la police

mercredi 26 septembre 2018 à 8:49 Par Nathalie Broutin et Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine

A Nancy ce mardi 25 septembre devant la préfecture de Meurthe-et-Moselle, à l'appel du syndicat Unité SGP Police, des policiers se sont rassemblés pour alerter l'opinion et leurs responsables sur le malaise de leur profession.

Les policiers ont allumé 24 bougies pour rendre hommage aux 24 policiers qui se sont suicidés en France depuis le début de l'année
Les policiers ont allumé 24 bougies pour rendre hommage aux 24 policiers qui se sont suicidés en France depuis le début de l'année

Nancy, France

Des policiers se sont rassemblés ce mardi 25 septembre vers 21 h30 devant la préfecture à Nancy pour exprimer le malaise de leur profession. Ils ont allumé 24 bougies pour rendre hommage aux 24 policiers qui se sont suicidés depuis le début de l'année en France. 

Une action symbolique à l'appel du syndicat Unité SGP Police pour but également de réclamer un état d'urgence de la police. Selon le syndicat, les fonctionnaires sont de plus en plus sollicités dans un contexte de risques avérés sans aucune reconnaissance. "Les policiers ont l'impression de ne pas pouvoir remplir leur mission de service public" selon David Didier, délégué unité SGP police. 

En Meurthe et Moselle, ils sont 1040 fonctionnaires de police dont 631 travaillent dans la circonscription de Nancy. Ces derniers ont en charge la sécurité d'un bassin de population de 260 000 habitants.

L'action devant la préfecture de Nancy ce mardi était symbolique - Radio France
L'action devant la préfecture de Nancy ce mardi était symbolique © Radio France