Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Nancy, le personnel d'un Ehpad s'adapte à la canicule

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Avec 33 degrés sur Nancy ce lundi, la canicule est bel est bien présente. En première ligne, les personnes âgées qui font partie des plus fragiles et qui doivent redoubler de vigilance. A l'Ehpad Saint-Joseph de Nancy, le personnel est fin prêt.

Les risques sont accrus pour les personnes âgées en période de forte chaleur.
Les risques sont accrus pour les personnes âgées en période de forte chaleur. © Maxppp - Philippe Taris

Le dispositif canicule a été lancé dès ce vendredi à l'Ehpad Saint-Joseph de Nancy. Avec des températures qui vont largement passer le seuil des 30 degrés cette semaine, le personnel doit veiller à ce qu'aucun des résidents ne souffre de la chaleur. Un épisode caniculaire auquel le directeur Antoine Renaudin est habitué, même s'il débarque de manière plus anticipée qu'habituellement. "C'est plutôt début juillet d'habitude. Paradoxalement, je préfère car j'ai plus de personnel à ce moment là, contrairement à juillet-août où c'est la période de vacances."

Toujours plus d'eau !

Avec un axe majeur pour prendre soin des résidents : l'hydratation. "On fait plus de passages, on les met plus dans des endroits climatisés, et ce n'est pas évident avec les personnes âgées. Elles n'ont pas la sensation de soif, l'ont perdue et moins d'eau veut dire confusion ou chute", explique Isabelle, infirmière à l'Ehpad depuis 2010.

Toute une organisation à revoir

Quand le mercure s'emballe, ce ne sont pas que les tournées d'eau qui sont modifiées. Il y a également le menu à la cantine qui devient plus frais. "Par exemple, ce mardi, je vais mettre du melon à la place des gâteaux, c'est gorgé d'eau et ça va hydrater", confie Laurent, le chef cuisinier de la maison de retraite. Les animations sont également plus tournées vers l'intérieur dans cet établissement fondé en 2004, juste après la terrible canicule de 2003.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess