Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Nantes, des migrants trouvent refuge dans le hall d'accueil des Urgences

samedi 10 novembre 2018 à 21:50 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan

Des dizaines de migrants occupent le hall d'accueil des Urgences du CHU chaque soir depuis un mois. La Préfecture de Loire-Atlantique explique qu'elle cherche des solutions d'hébergement, alors que le dispositif d'accueil est déjà saturé.

Le hall d'accueil des Urgences ce samedi soir
Le hall d'accueil des Urgences ce samedi soir © Radio France - Emmanuel Sérazin

Nantes, France

Aux Urgences, on est habitué à voir des sans-abris venir se réfugier dans le hall d'accueil pour passer la nuit. Mais depuis le début du mois d'octobre, le phénomène a pris une autre tournure, avec l'arrivée de plusieurs dizaines de migrants, originaires d'Asie Mineure et d'Europe de l'Est. Chaque soir, ces familles installent des lits de fortune à même le sol pour passer la nuit à l'abri du froid et de la pluie.

Ces familles sont principalement originaires d'Asie Mineure et d'Europe de l'Est - Radio France
Ces familles sont principalement originaires d'Asie Mineure et d'Europe de l'Est © Radio France - Emmanuel Sérazin

Si cette situation n'empêche pas la prise en charge des malades, elle devient complexe à gérer pour les personnels qui sont en première ligne : les infirmières de l'accueil, les agents de sécurité et ceux chargés du nettoyage. L'occupation du hall oblige les accompagnants des malades à patienter debout, parfois pendant de longues heures.

Nous savons que la situation est délicate, mais il faut que ça cesse avant la crise hivernale et l'arrivée des épidémies. Ce qui a été possible au mois d'octobre ne le sera plus en décembre - Pr Eric Batard, chef des Urgences du CHU de Nantes

Environ 80 migrants dorment dans le hall des Urgences chaque nuit - Radio France
Environ 80 migrants dorment dans le hall des Urgences chaque nuit © Radio France - Emmanuel Sérazin

Dans un communiqué, la Préfecture explique que "les services de l'Etat travaillent au placement de ces familles, mais que le dispositif d'hébergement des demandeurs d'asile est déjà saturé". Les chiffres parlent d'eux-mêmes : en 2015, on comptait 868 places d'hébergement dans les Pays de la Loire, contre 5 194 aujourd'hui, soit une hausse de 600% en 3 ans.

Dans la journée, les migrants stockent leurs effets personnels à l'extérieur des Urgences - Radio France
Dans la journée, les migrants stockent leurs effets personnels à l'extérieur des Urgences © Radio France - Emmanuel Sérazin