Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Nice, le réseau des bus sera complètement réorganisé à cause du tramway

lundi 4 juin 2018 à 17:49 Par Laurent Vareille, France Bleu Azur

L'arrivée de la ligne 2 du tramway niçois va bouleverser l'organisation des bus de la métropole. Ils seront moins nombreux et vont devenir des lignes de rabattage vers les tramway.

Bus à Nice
Bus à Nice © Maxppp - Franck FERNANDES

Nice, France

La ligne 2 du tramway niçois avec ses 140.000 passagers jours contre 70.000 pour une ligne de bus normale va forcément écraser l'existant. L'existant ce sont ces dizaines de lignes qui allaient pour certaines aux même endroits et qui se retrouvaient à la file indienne sur la Promenade des Anglais. C'est ainsi que d'ici 2 ans, les deux tiers des bus roulant sur cet axe du littoral seront supprimés. Les autres passeront à l'électrique ou au gaz. Christian Estrosi a même fait une promesse plus générale en ce début du mois de juin: "en 2025, il n'y aura plus de bus thermique sur la ville de Nice.

Transformer le réseau existant.

L'arrivée du tramway Est-Ouest le 30 juin prochain pour le premier tronçon va donc transformer fortement le réseau. Les lignes de bus desservant les autres communes de la métropole ainsi que les bus des collines niçoises emmèneront désormais les voyageurs vers le tramway. C'est ce dernier qui se chargera ensuite de les dispatcher vers le centre ville, le CADAM (centre administratif), le stade, vers l'aéroport ou le port Lympia. "Le réseau sera plus lisible, plus simple et je l'espère plus efficace, explique Philippe Pradal, 1er adjoint de la ville de Nice. C'est aussi par ce remaniement que les autres communes de la métropole pourront bénéficier de l'effet tramway". Enfin, parallèlement à cette réorganisation, la métropole niçoise va lancer une étude pour la construction d'un bus à haut niveau de service et en site propre qui desservira le quartier de l'Arianne.