Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Nîmes, on peut désormais payer ses impôts chez son buraliste

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Payer ses impôts, ses amendes, les factures de la cantine ou de l'hôpital chez un buraliste. C'est possible à Nîmes depuis ce lundi. Ce nouveau service est disponible dans un bureau de tabac. Il sera étendu à 85 autres la semaine prochaine dans 47 communes du Gard.

Nadège Rebello, la gérante du tabac "La Gitane" à Nîmes
Nadège Rebello, la gérante du tabac "La Gitane" à Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne

Le Gard fait partie des 10 départements qui proposent depuis ce lundi ce nouveau service de "paiement de proximité". Il est testé pendant une semaine au tabac "La gitane" situé place Jean Robert à Nîmes. D'ici 15 jours, ce sera possible dans 86 bureaux de tabac situés dans 47 communes du département. Le principe est simple : dès lors que la facture (de cantine scolaire, d'hôpital, de crèche, amendes, impôts) comporte un QR code, on peut se rendre chez un buraliste agréé qui va le scanner.

La somme à payer apparaît alors, il ne reste plus qu'à payer. "Seul le montant apparaît pour des raisons de confidentialité explique Nadège Rebello, la gérante du tabac "La gitane" qui s'est portée volontaire pour expérimenter ce nouveau service. On peut régler jusqu'à 300 euros. Ça marche très bien avec les timbres dématérialisés, il n'y a pas de raison que ça ne marche pas bien avec les amendes, les cantines ou les impôts !" 

Un revenu en plus pour les buralistes

En proposant ce nouveau service, Nadège Rebello espère attirer de nouveaux clients dans son bureau de tabac. "C'est un nouveau service de proximité qui pour nous buralistes, importe beaucoup car tous les gens qui rentrent dans nos tabacs sont susceptibles d'acheter de la presse, autre chose. Le marché parallèle des cigarettes nous fait énormément de mal, on est obligé de faire rentrer beaucoup plus de personnes pour d'autres services."  Chaque buraliste touche 1,50 euro par transaction. 

"On enlève une épine du pied aux agents des impôts" 

Les machines qui permettent de scanner les factures sont mises à la disposition des buralistes par la Française des Jeux. "C'est juste un logiciel supplémentaire dans une machine qui est déjà très pratiquée dans notre réseau à travers les prises de jeux. L'objectif numéro un, c'est d'augmenter leurs services et leurs diversités. Avec des amplitudes horaires très importantes dans ces commerces, le dimanche matin, voire le dimanche après-midi pour certains".

Un service qui doit permettre aux agents des impôts de se concentrer sur l'accompagnement des usagers. "Ils ont quand même eu des suppressions de poste pas remplacées et ils ont eu des dossiers qui se sont accumulés et qu'ils ne peuvent pas traiter explique Nadège Rebello. A la limite, on leur enlève une épine du pied. Pour ma part, je ne pense pas leur "piquer" leur boulot". 

Le tabac "La Gitane" est situé place Jean Robert, juste en face du centre des impôts - Radio France
Le tabac "La Gitane" est situé place Jean Robert, juste en face du centre des impôts © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu