Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

A Niort, "Moinet & fils" offre ses fleurs plutôt que de les jeter

-
Par , France Bleu Poitou

Confinement oblige, l'entreprise "Moinet & fils" ne peut plus vendre ses fleurs. Elle a donc pris l'initiative de les donner.

Les points de vente de fleurs sont fermés à cause du confinement
Les points de vente de fleurs sont fermés à cause du confinement © Radio France - Fanny Bouvard

Le beau geste de l'entreprise de production et de vente de fleurs "Moinet & fils" à Niort. A cause de l'épidémie de coronavirus et des règles de confinement, les points de vente sont fermés. La société niortaise se retrouve avec des milliers de fleurs sur les bras et plutôt que de les jeter, elle a choisi de les donner. Des dons à l'hôpital de Niort, à la clinique Inkermann et aux Restos du cœur. Des livraisons sont aussi prévues dans des Ehpad.

On veut en jeter le moins possible, ça fait mal au cœur, c'était de la belle marchandise

"On avait des plantes fleuries prêtes pour les jardins et les Rameaux, tout notre stock de fleurs coupées", détaille Denis Moinet, co-gérant. Des roses, des tulipes, des hortensias qui seront perdus la semaine prochaine. "On veut en jeter le moins possible, ça fait mal au cœur, c'était de la belle marchandise".

L'entreprise tourne au ralenti. Sur 43 salariés, 38 sont au chômage technique. "On a toujours des plantes en production comme les géraniums, prévus pour le mois d'avril, on va travailler pour les maintenir en vie dans de bonnes conditions".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu