Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin, des gardes d'enfants pour les parents pompiers volontaires

mardi 28 août 2018 à 17:23 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Ce mardi 28 août, le SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours) de la Côte-d'Or et la Communauté de communes de Nuits-Saint-Georges ont signé une convention pour l'accueil des enfants de sapeurs-pompiers volontaires. Cette convention vise à améliorer la disponibilité des soldats du feu.

Vincent Dancourt, président du SDIS de Côte-d'Or et Christophe Lucand, président de la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin signent la convention pour l'accueil des enfants
Vincent Dancourt, président du SDIS de Côte-d'Or et Christophe Lucand, président de la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin signent la convention pour l'accueil des enfants © Radio France - Stéphane Parry

Dijon, France

Près de Dijon, à Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin, les parents pompiers volontaires pourront à compter du 1er septembre, en cas d'intervention, déposer ou laisser plus longtemps leurs enfants au périscolaire sans inscription préalable. C'est en remarquant qu'un certain nombre de pompiers volontaires se mettaient en indisponibilité l'après-midi pour garder leurs enfants en bas âge, que le lieutenant Laurent Crété, chef du centre d'incendie et de secours de Gevrey-Chambertin a eu cette idée. Déjà mis en place dans d'autres départements, c'est la première fois que ce dispositif est proposé en Côte-d'Or. 

Le lieutenant Laurent Creté, chef du centre d'incendie et de secours de Gevrey-Chambertin  - Radio France
Le lieutenant Laurent Creté, chef du centre d'incendie et de secours de Gevrey-Chambertin © Radio France - Stéphane Parry

"Beaucoup de parents pompiers volontaires se mettaient en indisponibilité l'après-midi pour garder leurs enfants" — Laurent Creté, chef du centre d'incendie de Gevrey-Chambertin 

Laurent Creté : "Ce dispositif est mis en place pour répondre aux attentes du SDIS

La convention de partenariat signée ce mardi matin entre le SDIS de Côte-d'Or et la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint-Georges concerne les centres de Nuits-Saint-Georges, Gevrey-Chambertin et Corgoloin. "On s'est rendu compte que beaucoup de pompiers volontaires se mettaient en indisponibilité l'après-midi pour garder leurs enfants, ce qui posait des problèmes en cas d'interventions," affirme le lieutenant Laurent Creté, chef du centre de Gevrey-Chambertin. "On estime qu'un tiers des parents pompiers volontaires sont concernés par ce dispositif."

Valérie Dureuil, vice-présidente de la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint-Georges en charge de l'enfance et de la jeunesse - Radio France
Valérie Dureuil, vice-présidente de la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint-Georges en charge de l'enfance et de la jeunesse © Radio France - Stéphane Parry

"Un simple appel et l'enfant sera pris en charge par les services de l'enfance" — Valérie Dureuil, vice-présidente de la Communauté de communes en charge de l'enfance et de la jeunesse. 

Valérie Dureuil, vice-présidente de la Communauté de communes : "Le but était que ce soit le plus simple possible"

La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges est la première collectivité de Côte-d'Or a mettre en place ce dispositif. "Le but était que ce soit le plus simple possible pour nos pompiers volontaires, puisque l'on sait que lorsque nos sapeurs sont appelés pour une intervention, tout doit se faire dans la rapidité," note Valérie Dureuil, vice-présidente de la Communauté de communes en charge de l'enfance et de la jeunesse. 

"Les enfants seront peut-être déjà dans les structures périscolaires, ou à l'école, cela dépendra de l'heure de l'intervention. Sur un simple appel téléphonique, il s'agira pour le pompier volontaire de prévenir la directrice de la structure choisie et leur enfant sera pris en charge par les services concernés. La seule contrainte sera de récupérer l'enfant au plus tard à 19 heures." Les frais de garde seront entièrement pris en charge par la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges.

  • Retrouvez les interviews du Lieutenant Laurent Creté et de Valérie Dureuil en écoutant ce mercredi la matinale de France Bleu Bourgogne.