Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Oloron-Sainte-Marie, pendant la canicule, la factrice rend visite aux personnes âgées

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Depuis quatre ans, la mairie d'Oloron et la Poste ont mis en place une tournée spéciale pendant laquelle les facteurs et factrices passent voir les personnes âgées pour s'assurer qu'elles ne souffrent pas trop de la chaleur.

Christine Bouaben rend visite à Madame Boy, 95 ans ce mardi, deux fois par semaine.
Christine Bouaben rend visite à Madame Boy, 95 ans ce mardi, deux fois par semaine. © Radio France - Manon Claverie

"N'oubliez pas de boire, Madame Boy. Même si vous n'avez pas soif !" Christine Bouhaben est factrice et rend visite à Madame Boy deux fois par semaine, pendant sa tournée. Un dispositif lancé par la mairie d'Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) et la Poste il y a quatre ans, pour s'assurer que les personnes âgées ou isolées, identifiées par le CCAS (centre communal d'action sociale), ne souffrent pas trop de la chaleur pendant la canicule. La factrice vérifie que les fenêtres et volets sont bien fermés, conseille de ne pas sortir aux heures les plus chaudes de la journée, parle du programme télé ou du menu du midi...

On distribue de moins en moins de courrier alors ce genre d'activité ne me dérange pas. 

Madame Boy, 95 ans ce mardi, est ravie de cette présence. "Les facteurs sont très gentils et cela permet de voir du monde. Ils apportent de bonnes nouvelles... ou des mauvaises parfois mais ce n'est pas grave. Et puis, si j'ai du courrier à envoyer, je peux le lui donner"

A Oloron, Christine Bouhaben rend visite à Madame Boy pendant la canicule.

Christine Bouhaben, elle, le fait avec plaisir : "Surtout quand on aussi bien accueillies que chez Madame Boy ! On distribue de moins en moins de courrier alors ce genre de nouvelle activité ne me dérange pas". 

Chaque agent de la Poste est formé à ces visites

Une tendance que confirme le directeur de la Poste dans le secteur, Denis Greslin : _"_Depuis 2008 le courrier a été divisé par deux. Alors on se renouvelle. Chaque agent est formé à ce genre de visites et cela se développe de plus en plus, que ce soit à la demande de municipalités ou de particuliers qui recourent au système 'Veiller sur mes parents'". L'idée est la même, mais à la charge des familles. 

A la fin de la visite, le facteur envoie un compte-rendu électronique. Puis donne rendez-vous la semaine suivante, comme le fait Christine Bouhaben. "Mardi prochain Madame Boy fêtera ses 95 ans. Je lui apporterai un bouquet de fleurs ou une boîte de chocolats, c'est sûr !", prévoit la factrice. 

Christine Bouhaben, la factrice, entourée de Madame Boy et du directeur du secteur "cœur de Béarn" de la Poste, Denis Greslin
Christine Bouhaben, la factrice, entourée de Madame Boy et du directeur du secteur "cœur de Béarn" de la Poste, Denis Greslin © Radio France - Manon Claverie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess