Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Orléans, 2.000 motos dans la rue contre les 80 km/h

samedi 14 avril 2018 à 20:52 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans

À l'appel de la Fédération Française des Motards en Colère, environ 2.000 motos selon les organisateurs (un millier selon la police) ont défilé dans les rues d'Orléans. Ils dénoncent l'abaissement de la vitesse à 80 km/h, sur les portions actuellement limitées à 90 km/h.

Les motards sont venus de tout le Loiret, mais aussi du Loir-et-Cher
Les motards sont venus de tout le Loiret, mais aussi du Loir-et-Cher © Radio France - Cyrille Ardaud

Orléans

Ce sont des images tout simplement impressionnantes ! Près de 2.000 motards selon les organisateurs, un millier  selon la police, et une centaine d'automobilistes ont défilé dans les rues d'Orléans. La manifestation s'est terminée sur le parvis de la cathédrale.

Dans un vacarme assourdissant, ils ont manifesté contre l'abaissement de la vitesse à 80 km/h, sur les portions limitées actuellement à 90 km/h.

Des motards venus de tout le Loiret, et même du Loir-et-Cher, à l'appel de la Fédération Française des Motards en Colère, et de plusieurs autres associations, notamment Colère 45.

Les gens vont rêvasser, ils vont regarder autre chose

Dans la rue, les passants interloqués dégainent leur téléphone pour filmer cette scène surréaliste. La circulation est complètement bloquée. Pour Gérard, c'est une belle réussite : "On est très fier de nous !" s'amuse-t-il.

Les motards sont si nombreux, qu'ils roulent au pas. - Radio France
Les motards sont si nombreux, qu'ils roulent au pas. © Radio France - Cyrille Ardaud

Les motards mobilisés sont unanimes pour dire que diminuer la vitesse, cela ne réduirait pas la mortalité sur la route. Seb pense même le contraire : "Les gens vont rêvasser, ils vont regarder autre chose, la télé dans leur voiture et ils ne feront plus attention à rien !" 

Des routes en mauvais état ?

Sur son imposante moto, Maïté émet une hypothèse. Selon elle, si la vitesse va être abaissée, c'est pour : "Rapporter beaucoup de PV, je pense que c'est une bonne manne d'argent pour le gouvernement." 

Lorsque l'on interroge les conducteurs de deux-roues, deux arguments reviennent fréquemment. Pour plus de sécurité, il faudrait déjà que les routes soient en meilleur état. Selon Jean-Louis : "Y a des petites routes de campagne où il y a plein de nids de poule ! Et même parfois... des nids d'autruche !"

Nous en tant que motards on est obligé de faire beaucoup plus attention

Il faudrait également plus de civisme selon Fabrice : "Si tout le monde faisait attention l'un à l'autre, il y aurait beaucoup moins d'accidents. Nous en tant que motards on est obligé de faire beaucoup plus attention. Des voitures qui mettent pas leur clignotant, des gens qui utilisent leur téléphone portable au volant..."

Sur le parvis de la cathédrale d'Orléans, le spectacle est pour le moins inhabituel - Radio France
Sur le parvis de la cathédrale d'Orléans, le spectacle est pour le moins inhabituel © Radio France - Cyrille Ardaud

Tout est une question d'éducation explique Bruno : "Il faudrait un enseignement dès l'école sur les bonnes conduites. Apprendre aux enfants comment se tenir sur la route, les vitesses, les panneaux..." il poursuit : "En Allemagne, sur les portions à 50 km/h, tout le monde respecte la vitesse. Et il y a aussi des portions sans limitation et ça ne pose pas de problème."

"Il faut de la sécurité routière dès l'école primaire" - Bruno, motard depuis 40 ans

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient

Quant à la promesse d'Emmanuel Macron de revenir sur la limitation à 80 km/h d'ici deux ans, si rien n'a changé, Fabrice n'y croit pas une seule seconde : "On ne l'a encore jamais vu enlever une loi qui ne marche pas." 

Une chose est sure : 80 ou 90 km/h... ce samedi après-midi dans le cortège il n'y a pas eu d’excès de vitesse . Avec près de 2000 motos, il n'y avait pas d'autre choix que de rouler... au pas !

Les motards sont appelés à se mobiliser de nouveau le 5 mai 2018.

La colère des motards... Réécoutez le reportage de France Bleu Orléans