Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Orléans, le Musée Mémorial des enfants du Vel d'Hiv fête ses 10 ans avec de nouveaux projets

-
Par , France Bleu Orléans

Il y a 10 ans, le 27 janvier 2011, Jacques Chirac et Simone Veil inauguraient à Orléans le Musée Mémorial des enfants du Vel d'Hiv. L'aboutissement de 20 ans de travail pour le Cercil, le Centre d'études et de recherches sur les camps d'internement du Loiret durant la seconde guerre mondiale.

L'entrée du musée avec la photo de la petite Aline, déportée à l'âge de 3 ans
L'entrée du musée avec la photo de la petite Aline, déportée à l'âge de 3 ans © Radio France - Patricia Pourrez

Comme tous les musées en France, le Cercil -Musée Mémorial des enfants du Vel d'Hiv est actuellement fermé au public en raison de la crise sanitaire. Mais, derrière le grand porche de la rue du Bourdon Blanc, l'activité n'est pas totalement à l'arrêt. Annaïg Lefeuvre, directrice du Cercil depuis mai dernier, travaille notamment sur les 10 ans d'existence des locaux. " Pour nous, c'est un triple anniversaire avec les 80 ans de la rafle du billet vert, les 30 ans du Cercil et bien sûr,  les 10 ans du Musée Mémorial. On veut travailler sur les trois évènements." 

Inauguration avec Jacques Chirac et Simone Veil, janvier 2011
Inauguration avec Jacques Chirac et Simone Veil, janvier 2011 © Maxppp - Thierry Bougot

" Sortir de l'oubli", une exposition et un film à venir

Evidemment, pour l'instant, il est difficile de prévoir des manifestations avec la crise sanitaire. Mais le Cercil travaille sur une grande exposition qui pourrait se tenir au musée en mars prochain et déjà baptisée, Sortir de l'oubli. "On a puisé dans nos réserves et on va présenter des lettres et des objets en lien avec les camps d'internement de Pithiviers et Beaune-la-Rolande qui n'ont jamais été montrés auparavant" explique la directrice. 

Annaïg Lefeuvre , la directrice du Cercil
Annaïg Lefeuvre , la directrice du Cercil © Radio France - Patricia Pourrez

" Ce sera aussi une façon d'expliquer comment et pourquoi des familles ont confié ces objets au Cercil et donc le rôle du Cercil dans le travail de mémoire sur les camps du Loiret." Entre 1941 et 1943, plus de 16.000 juifs ont été internés dans les camps de Beaune et Pithiviers dont 4.500 enfants.  

Capture d'écran sur le film " Sortir de l'oubli"
Capture d'écran sur le film " Sortir de l'oubli"

Parallèlement à cette exposition, un film-documentaire a été réalisé, avec l'association Cent Soleils, sur ceux qui ont œuvré depuis 30 ans à ce travail de mémoire sur les camps d'internement du Loiret : Hélène Mouchard Zay, Eliane Klein, Serge Klarsfeld ou encore Catherine Thion. Ce film sera diffusé au musée et une projection est également envisagée dès que les cinémas auront rouvert leurs portes. 

Un site internet qui fait peau neuve

L'autre grande nouveauté de cette année 2021 : c'est le nouveau site internet du Cercil-Musée Mémorial. " Cela faisait plusieurs mois qu'on travaillait dessus, ce n'est pas lié à la crise et à la fermeture" précise Annaïg Lefeuvre. Ce site internet se veut plus pratique et surtout plus riche en ressources pédagogiques. " Les enseignants mais aussi les collégiens et lycéens pourront y trouver des clefs d'entrée pour comprendre l'histoire des camps du Loiret". Grâce à ce nouveau site, le Cercil devrait aussi reprendre ses conférences du mardi, "elles seront soit en direct soit enregistrées". 

L'ancienne gare de Pithiviers inaugurée en mai

Parmi les évènements forts de 2021 pour le Cercil, il y aura aussi l'inauguration de l'ancienne gare de Pithiviers. " Si tout va bien, on doit inaugurer ce nouveau lieu le 14 mai" assure Annaïg Lefeuvre. Par cette gare, des milliers de juifs internés dans le Loiret ont été déportés vers Auschwitz. " Ce ne sera pas un musée mémorial bis mais bien un lieu de mémoire complémentaire au musée orléanais pour comprendre ce qui s'est passé dans le Loiret". Cette gare avait fermée aux voyageurs en 1969. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess