Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Orléans, une structure accueille les sans-abris atteints du Covid-19

-
Par , France Bleu Orléans

Depuis décembre, l'ancien Ehpad des Ombrages à Orléans, dans le quartier de la Source, accueille des sans-abris atteints du Covid-19 et souffrant de symptômes légers. Objectif : leur permettre de respecter la période d'isolement sanitaire de sept jours.

C'est dans l'ancien Ehpad des Ombrages, à la Source, qu'a été installé ce centre d'accueil pour les sans-abris atteints d'une forme légère du Covid-19
C'est dans l'ancien Ehpad des Ombrages, à la Source, qu'a été installé ce centre d'accueil pour les sans-abris atteints d'une forme légère du Covid-19 - DR

L'hiver, avec ses épisodes de froid, est évidemment une épreuve pour les sans-abri. Mais cette année s'ajoute une problématique supplémentaire : le contexte sanitaire. A Orléans, une structure a été ouverte par l'Etat pour accueillir les SDF atteints du Covid-19 mais sans gravité et leur permettre de s'isoler pendant sept jours ; la gestion de cette structure a été confiée à l'association Imanis, avec le concours de la FFSS (fédération française de sauvetage et de secourisme).

Dans une ancienne maison de retraite

C'est à la Source, rue Winston Churchill, dans l'ancien Ehpad des Ombrages qu'est installé ce centre - les locaux avaient été utilisés auparavant par l'auberge de jeunesse, d'avril 2018 à mars 2020, avant son déménagement définitif. "Lors du premier confinement, nous avions déjà géré un centre de ce type à Beaugency, qui a été fermé cet été, explique Nadia Sergent, directrice de territoire chez Imanis. Nous avons choisi cette fois-ci la Source, à Orléans, qui est plus commode : en cas de complication médicale, un transfert est possible au CHRO, situé non loin de là - même si jusqu'à présent cela n'a pas été nécessaire."

Chaque chambre est individuelle pour permettre un isolement sanitaire strict
Chaque chambre est individuelle pour permettre un isolement sanitaire strict - DR

Le centre a ouvert en décembre avec une vocation régionale, mais son fonctionnement reste modeste : en moyenne quatre à cinq personnes accueillies chaque semaine. Surtout des hommes, testés positifs au Covid-19 et ne souffrant que de symptômes légers, ou bien considérés comme cas-contacts, le plus souvent âgés d'une trentaine d'années. Leur admission a lieu après examen par un médecin.

Un balcon pour prendre l'air 

Ces sans-abris trouvent ici un endroit pour observer strictement la période sanitaire d'isolement de sept jours : "Il s'agit de chambres individuelles, avec un espace à vivre, une salle de bains individuelle et un petit balcon qui permet aux personnes de prendre l'air, à défaut de pouvoir déambuler dans l'établissement", précise Nadia Sergent. Les repas sont apportés dans les chambres, une infirmière passe régulièrement pour le suivi médical.

Malgré tout, un tel isolement reste compliqué à vivre. "C'est une évidence, reconnaît la responsable d'Imanis. Ces personnes ont forcément du mal à rester enfermées. C'est aussi notre rôle de les rassurer, de prendre en compte leurs angoisses. On essaie également de travailler avec elles pour faire en sorte qu'à leur sortie de ce dispositif une solution d'hébergement leur soit proposée, si elles le souhaitent."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess