Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : à Paris, la ville dépiste gratuitement dans les quartiers populaires

-
Par , France Bleu Paris

Alors que le ministre de la Santé a annoncé le dépistage de plus d'un million de Franciliens, la ville de Paris organise ses derniers laboratoires itinérants pour permettre aux plus modestes de savoir s'ils ont le virus ou s'ils l'ont contracté. Reportage à Barbès.

Des tests PCR ont été réalisés gratuitement ce jeudi en dessous du métro Barbès-Rochechouart (XVIIIe arrondissement).
Des tests PCR ont été réalisés gratuitement ce jeudi en dessous du métro Barbès-Rochechouart (XVIIIe arrondissement). © Radio France - Victoria Koussa

Des dizaines de tables qui tremblent au passage de la ligne 2 du métro, juste au dessus, station Barbès-Rochechouart. Derrière, des bénévoles, des médecins et des étudiants enchaînent ce jeudi 25 juin les tests de dépistage du covid-19 gratuits, organisés par la ville de Paris, de l'Assurance maladie et de l'ARS. Les derniers avant la vaste campagne de dépistage lancée par la ministre de la Santé qui va concerner plus d'un million de Franciliens. Beaucoup sont venus pour enfin savoir, même si l'épidémie se fait de plus en plus discrète. "Moi, je viens parce que je n'ai pas les moyens d'aller faire un test en laboratoire", raconte Safia qui ne touche que 700 euros par mois. "Vous imaginez ! 42 euros le test !" souffle à côté d'elle Malik. Même si le test est pris en charge, après consultation médicale, par la Sécurité sociale, les deux retraités ne peuvent pas avancer les frais.

Une onzième campagne de dépistage

C'est la onzième fois en l'espace d'un mois qu'un laboratoire itinérant est organisé dans un quartier populaire de la capitale. "Compte-tenu d'un certain nombre de facteurs, sur les conditions d'habitations, etc, on a des risqes plus important de propagation du virus et d'ailleurs, on a des pourcentages de gens qui ont été exposés au virus plus important que dans la population générale", assure Arnaud Gauthier de la mairie de Paris. 

D'après Mathilde, une habitante venue se faire tester, il est indispensable de les rendre gratuits pour éviter d'isoler les plus pauvres. "Ils n'ont ni accès aux tests, ni aux masques qui sont payants, c'est le rôle de l'Etat de mener ce genre d'actions, et ça aurait dû être fait bien avant", affirme-t-elle. Prochain et dernier dépistage gratuit Porte de Choisy mardi 30 juin, de 10h à 17h30.

ECOUTEZ - Le reportage de la rédaction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu