Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Loire : dès le 1er mai, solliciter les pompiers pour retirer un nid de guêpe coûtera 150 euros

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Dès la fin du mois, les interventions des pompiers pour retirer les nids de guêpes seront facturées 150 euros, sauf si la situation présente réellement un danger. Les responsables des pompiers souhaitent mettre la priorité sur le traitement des urgences.

Seulement 5% des 8 000 interventions menées par les pompiers de la Loire pour des nids de guêpes étaient réellement urgentes.
Seulement 5% des 8 000 interventions menées par les pompiers de la Loire pour des nids de guêpes étaient réellement urgentes. © Maxppp - Eric Baledent

Saint-Étienne, France

Appeler les pompiers pour faire retirer gratuitement le nid de guêpe installé depuis plusieurs mois au fond du jardin, c'est bientôt terminé.  A partir du 1er mai,  les pompiers de la Loire factureront l'intervention 150 euros. En 2018, seuls 5% des nids retirés présentaient réellement un danger urgent, soit 400 interventions sur 8 000. Une année record en raison des fortes chaleurs et de la sécheresse.

"On veut vraiment se recentrer sur notre mission : le secours", défend le colonel Alain Mailhé, qui dirige les pompiers de la Loire. "Éviter d'être souvent appelés pour des missions qui ne sont pas les nôtres". Il espère que cette mesure participera à retrouver le sens des priorités. "On est souvent sollicités sur des missions dites "de confort": vous avez une personnes qui vous appelle en urgence chez elle et quand vous arrivez elle vous attend avec sa valise pour aller faire une radio de contrôle à l'hôpital. Ce genre d'exemples, deux à trois fois par semaine, peut perturber notre fonctionnement", analyse le colonel. 

Pas question pour autant d'abandonner les missions de service public des pompiers. L'intervention restera gratuite si la santé des personnes est en danger, ou dans les écoles, Ehpad et bâtiments communaux. Pour les autres, il faudra contacter une entreprise privée ou payer l'intervention des pompiers.

Une intervention des pompiers sur huit concerne les nids

"Une intervention du SDIS, c'est un véhicule qui part avec trois sapeur-pompiers. Ça a un coût, aux alentours de 250 euros !", souligne Georges Ziegler, le président du département de la Loire. "Il fallait qu'on réagisse pour que cela ne devienne pas une chose récurrente". En 2018, environ une intervention du SDIS sur huit a concerné le retrait de nids de guêpes, frelons ou bourdons.

Celui qui est également président du Conseil d'administration des pompiers se réjouit des économies qui vont être réalisées grâce à la diminution des interventions. "Le département et les communes financent une grosse grosse partie du budget du SDIS. Ça va permettre de diminuer les appels aux fonds des contribuables."

La Loire était le dernier département de la région Auvergne-Rhône-Alpes a intervenir gratuitement. En Haute-Loire, le retrait est déjà payant depuis 2012. 

Choix de la station

France Bleu