Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Piolenc, une stèle rétablit la vérité sur la libération de la ville

-
Par , France Bleu Vaucluse

Jusqu'à maintenant, on pensait que les Américains avaient libéré Piolenc (Vaucluse) seuls, mais un enfant du pays, général en retraite, s'est plongé dans les archives et a découvert une autre vérité : le rôle des résistants.

La stèle qui rétablit la vérité historique
La stèle qui rétablit la vérité historique © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Piolenc, France

L'histoire officielle a retenu pendant des années que Piolenc avait été libéré par les GIs Dimanche, une stèle posée sur le monument aux morts rétablira la vérité sur le rôle du groupe franc Mario dans cette libération. Fort d'une vingtaine d'hommes, le groupe Mario agissait dans la région d'Orange. 

Spécialistes de l'action clandestine

Ces résistants menaient des actions de sabotage, récupéraient des armes et cachaient des fugitifs. C'est en inspectant les archives locales que le général Claude Champeau a découvert le rôle de ce groupe franc Mario dans la libération de Piolenc. 

Le groupe franc Mario avait été monté par deux Orangeois : le lieutenant de police Castanier et un ancien sous-officier du 11e cuirassier, l’adjudant Lamotte. De cette vingtaine d'hommes, il ne reste qu'un survivant aujourd'hui : le médecin Pierre Payan.

Commandos de l'armée des ombres

Le 26 aout 1944, les Américains remontent la nationale 7 et le groupe Mario envoit deux hommes patrouiller sur la route d'Orange. Plus motivés que jamais, les résistants déminent le pont sur l'Aygues que les Allemands venaient de piéger. Le groupe conduit ensuite les Américains jusqu’au château de Crochans où 180 Allemands sont cantonnés. Après un rapide combat, les résistants soutenus par deux tanks alliés les capturent. Piolenc est libérée !

Piolenc le monument aux morts - Radio France
Piolenc le monument aux morts © Radio France - Jean-Pierre Burlet
Choix de la station

France Bleu