Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Poitiers, le centre de tri des déchets ouvre ses portes au public

-
Par , France Bleu Poitou

Le centre de tri de déchets de Poitiers a ouvert ses portes ce samedi aux poitevins. L'occasion de découvrir de l'intérieur ce que deviennent nos poubelles jaunes, une fois récupérées par les éboueurs.

Le centre de tri de Poitiers a ouvert ses portes au public ce samedi.
Le centre de tri de Poitiers a ouvert ses portes au public ce samedi. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Poitiers, France

C'est un site de près de 5000 mètres carrés, au nord-est de Poitiers, par lequel transitent chaque année environ 30 000 tonnes de déchets recyclables. Le centre de tri de Suez a ouvert ses portes ce samedi aux poitevins avides de comprendre ce que deviennent nos pots de yaourt, conserves et bouteilles plastiques une fois entreposés dans le bac jaune.  

Devant la montagne de déchets, une quinzaine de visiteurs, gilet orange sur le dos, collent leur nez à la vitre et écoutent les explications du guide. Un tractopelle s'active et donne à manger à une énorme machine. "Elle a deux fonctions, notamment d'alimenter le process",  indique-t-il. "Elle a aussi un ouvreur de sac, qui va permettre d'ouvrir toutes les collectes qui sont en sac." 

Les produits sont ensuite séparés mécaniquement : plastiques lourds d'un côté, plus légers de l'autre, mais aussi acier, aluminium.  Ils arrivent sur des tapis roulants, où des opérateurs viennent accomplir un dernier tri. _"_90% est réalisé par les machines, c'est surtout du contrôle", poursuit le guide. 

Comprendre ce que deviennent nos déchets

Dans la petite assemblée, Michel, venu avec sa compagne. "J'aime découvrir des choses. Pour commencer on voulait savoir comment bien trier, et puis voir le cheminement de tout ce que l'on envoie." Se renseigner sur le futur de nos déchets, c'est aussi ce qui a poussé Gérard à venir. "C'est une véritable usine, avec énormément de nouvelles technologies, ce qui est important à mon avis pour tout le monde." 

Les déchets sont séparés à l'aide d'impressionnantes machines. Le centre de tri de Poitiers accueillie plus d'un kilomètre de tapis roulants. - Radio France
Les déchets sont séparés à l'aide d'impressionnantes machines. Le centre de tri de Poitiers accueillie plus d'un kilomètre de tapis roulants. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Des innovations technologiques pour s'adapter à la demande

A la sortie de la chaîne, des ballots de plastique ou de métal, compactés et entreposés. Ils seront ensuite envoyés à des industriels, chargés de les recycler et de leur donner une nouvelle vie. Philippe et Caroline viennent y jeter un oeil. "C'est l'occasion de savoir comment marche le tri. Ce n'est pas ouvert tous les jours, ajoute le premier.  On fait tous les jours le tri, on se demande donc bien où ça va." Sa compagne de poursuivre :  "On se dit que les plastiques, les bouteilles et les canettes sont recyclées, puisqu'on nous le dit. Peut-être que je suis venue vérifier que c'était bien vrai, reconnait celle-ci, notamment surprise par le travail des machines. "Je pensais qu'il y avait plus d'ouvriers sur les lignes."

Une fois triés, les déchets sont compactés en ballots, avant d'être recyclés.  - Radio France
Une fois triés, les déchets sont compactés en ballots, avant d'être recyclés. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

"L'objectif, c'était principalement de faire connaitre le métier, et la technologie associée", indique Séverin Leleu, responsable du centre de tri de Poitiers.  "On a de plus en plus de technologies qui arrivent dans les centres de tri pour simplifier le travail des salariés, des valoristes. On a un métier qui devient de plus en plus exigeant, on a du aussi s'adapter pour simplifier le travail des repreneurs en aval."

Choix de la station

France Bleu