Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Poitiers le salon Respire la Vie peut enfin souffler

-
Par , France Bleu Poitou

Même avec les recommandations sanitaires d'usage, le salon Respire la Vie fête dignement sa 20ème édition et sous le masque "on sourit avec les yeux".

Malgré le masque on ne peut manquer le parfum de toutes ces pommes
Malgré le masque on ne peut manquer le parfum de toutes ces pommes © Radio France - Vincent Hulin

Depuis vendredi et jusqu' à dimanche soir, la 20ème édition du salon "bio, bien être et habitat sain" se tient avec toutes les mesures sanitaires obligatoires. Le port du masque pour tout le monde.  Tant du côté des 170 exposants (annoncés) que d'un grand public de connaisseurs et souvent déjà acquis au respect de l'environnement, on respecte les gestes barrières. 

Ça nous oblige à nous regarder dans les yeux

Du côté des professionnels tous l'assurent "On a eu tendu les épaules jusqu'au dernier moment pour savoir si ce salon allait bien se tenir". Devant son stand "chanvre mellois" Jérôme reconnait qu'il serait mieux sans masque au milieu de ses vaches mais il est bien heureux d'être là "On s'y fait on n'a pas le choix, et c'est bien que tout le monde joue le jeu si on veut s'en sortir demain, c'est pas facile mais on s'adapte et je pense qu'il faut le faire, les gens qui sont là sont heureux."

Jérôme agriculteur-chanvrier
Jérôme agriculteur-chanvrier © Radio France - Vincent Hulin

Un peu plus loin un exposant breton est venu exprès pour vendre ses bijoux à base de coquillage "Bien sûr ça change un peu les contacts avec la clientèle mais maintenant il y a le regard qui devient plus intense, c'est plus expressif peut-être, ça nous oblige à nous regarder dans les yeux maintenant, c'est le côté positif de la chose et en plus ce salon donne général lieu à de belles rencontres humaines."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess