Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Poitiers, les plus de 75 ans n'ont pas tous envie de se faire vacciner contre le Covid-19

-
Par , France Bleu Poitou

A partir de lundi 18 janvier, les Français de plus de 75 ans qui vivent chez eux et qui le souhaitent pourront s'inscrire afin de se faire vacciner.

Vaccination contre le covid 19 (illustration)
Vaccination contre le covid 19 (illustration) © Radio France - Marie Ciavatti

Les Français âgés de plus de 75 ans qui vivent chez eux vont pouvoir se faire vacciner plus vite que prévu. Le gouvernement a annoncé une accélération de la campagne vaccinale en France. Lundi 18 janvier ils pourront aller dans un des centres départementaux de vaccination ouverts pour l'occasion. La liste est consultable sur le site sante.fr.

Si ces personnes âgées sont particulièrement vulnérables face au Covid 19 et susceptibles de développer des formes graves, toutes ne vont pas pour autant se faire vacciner. Certains Poitevins concernés sont méfiants.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Hors de question, on ne sait pas ce qu'il y a dans les vaccins"

A peine le mot vaccin prononcé que Éliane, 80 ans réagi immédiatement. "Non c'est hors de question, on ne sait pas ce qu'il y a dans les vaccins. Même si mon médecin traitant le veut, moi je ne veux pas", répond la poitevine qui dit ne pas faire confiance au gouvernement.

Pour d'autres, il vaut mieux attendre un peu avant d'aller faire la piqûre. Gisèle et son mari sont perplexe. "Pour l'instant je réfléchis, j'attends un peu de voir les effets. Avec du recul peut être que nous iront nous faire vacciner mais nous ne sommes encore pas vraiment décidés", explique cette retraitée.

"Je fais confiance à la science pour me protéger et protéger les autres"

Mais attention à ne pas trop attendre alerte Yves 76 ans. Lui voudrait se faire vacciner le plus tôt possible. "Il ne faut peut être pas trop attendre parce qu'après il sera trop tard", s'inquiète-t-il. "Moi je suis convaincue, j'ai toujours eu des vaccins et je vais continuer. Je fais confiance à la science pour me protéger et protéger les autres aussi car avec tout se qui se passe, ça fait très peur."

Pour Jacques et Yvette c'est une évidence il faut faire ce vaccin, par solidarité. "Il faut éviter la propagation du nouveau variant britannique du virus. Nous aussi on a un peu peur mais il faut quand même rester solidaires", juge Yvette.

Ceux qui veulent se faire vacciner doivent prendre rendez-vous. Cela sera possible à partir de jeudi 14 janvier soit par téléphone en composant un numéro dédié ou en appelant directement le centre, soit en s'inscrivant sur internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess