Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Côte-d'Or : à cent ans, Camille découvre la tablette numérique dans sa maison de retraite

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Camille est née le 5 mars 1919. Cette pensionnaire de l'Ehpad d'Is-sur-Tille, en Côte-d'Or, a connu l'arrivée de la télé, le développement de l'automobile, l'apparition des portables et Internet. A près de 101 ans, elle a pris part à un atelier numérique, mais pas facile de s'y mettre !

Camille est secondée par Pascale bénévole à l'EHPAD et vice-présidente du conseil de la vie sociale de l'établissement
Camille est secondée par Pascale bénévole à l'EHPAD et vice-présidente du conseil de la vie sociale de l'établissement © Radio France - Thomas Nougaillon

Is-sur-Tille - France

La commission de présence postale du département de Côte-d'Or et l'association "Binôme 21" se mobilisent pour lutter contre la fracture numérique. Durant deux mois, des ateliers à destination des personnes âgées sont organisés en milieu rural. Le premier a eu lieu à Is-sur-Tille, et parmi les participants, Camille, une centenaire. Camille fait partie d'un groupe de six résidentes, toutes volontaires pour participer à cette expérimentation. Elles sont âgées de 78 à presque 101 ans ! 

Côte-d'Or : à cent ans, Camille découvre la tablette numérique dans sa maison de retraite

Camille utilise une tablette pour la première fois

Cheveux blancs, serre tête, châle bleu sur les épaules, Camille clique sur l'écran. Aux côtés de Pascale, 65 ans, bénévole à l'Ehpad, elle joue au memory. Un prétexte pour utiliser une tablette numérique. Ce mardi 26 novembre 2019, c'est la première séance de cette drôle d'expérimentation. Le but est simple, il s'agit d'apprendre les bases : allumer et éteindre la machine, lire un article d'actualité ou écouter de la musique. A terme, les plus douées se serviront peut-être de cette machine pour recevoir des photos de leurs petits-enfants ou envoyer des courriels. 

Elle s'en tire plutôt bien

La vieille dame s'en tire plutôt bien, elle parvient même à faire deux paires! "Super Camille !" s'exclame Pascale qui encourage Camille. Cela fait tout drôle de voir cette dame, née un 5 mars 1919, tapoter sur un écran comme une jeunette. Durant sa longue vie, cette mère de famille se "plaçait chez les gens" comme domestique, originaire de Villey-sur-Tille à cinq kilomètres d'Is-sur-Tille. Elle a intégré la maison de retraite il y a quatre ans. 

Camille en binôme avec Pascale à l'EHPAD d'Is-sur-Tille - Radio France
Camille en binôme avec Pascale à l'EHPAD d'Is-sur-Tille © Radio France - Thomas Nougaillon

Une championne de mots mêlés 

Il y a cent ans lorsqu'elle est née, tous ces outils n'existaient évidemment pas. Pour se divertir habituellement, Camille fait des mots mêlés, elle joue aux dames, aux cartes. Curieuse de nature, elle a déjà eu l'occasion de "taper sur les lettres" -comme elle dit- d'un ordinateur. Une autre bénévole décrypte : "on a un petit journal qui s'appelle le P'tit canard du Bief, pour lequel les résidents s'entraînaient à taper un texte sur un clavier". 

Dans la salle, six résidentes de l'EHPAD et des bénévoles ont pris part à cet atelier - Radio France
Dans la salle, six résidentes de l'EHPAD et des bénévoles ont pris part à cet atelier © Radio France - Thomas Nougaillon

"J'ai encore toute ma tête"

Le dynamisme intarissable de Camille étonne dans cet Ehpad. "J'ai encore toute ma tête, ce qui ne va plus ce sont les jambes, les oreilles, mais tout le reste fonctionne bien !" dit-elle avec une pointe de coquetterie dans la voix. "Elle fait plein de choses! Hier par exemple on a été à la Toison-d'Or (un immense centre commercial à Dijon). Camille participe à presque toutes les activités" renchérit la bénévole avec fierté. 

La tablette ne passionne pas Camille

Mais la tablette ne passionne guère notre centenaire. "Non, je ne suis pas trop branché là-dessus" commente Camille. "Je crois que la semaine prochaine je n'aurais plus mon binôme mais ce n'est pas grave", sourit Pascale. Mais la centenaire ira tout de même au bout de la séance. Une séance qui se termine en musique. Aux côtés de Pascale, elle recherche un titre de Louis Armstrong.

A quoi servent ces initiations ? 

La Commission de présence postale c'est "un organisme qui regroupe des représentants des collectivités, des maires, des conseillers départementaux et régionaux et qui a pour mission de s'assurer que La Poste respecte bien son obligation de service public" explique Patrick Molinoz, son président. C'est pourquoi ce genres d'expérimentations sont lancées dans le département. "La commission départementale de présence postale de Côte-d'Or a mobilisé un budget de 6.000 euros et noué ce partenariat avec l'association 'Binome 21'"

Une autre pensionnaire de l'EHPAD  - Radio France
Une autre pensionnaire de l'EHPAD © Radio France - Thomas Nougaillon

Jusqu'à 50% des Français seraient éloignés du numérique

Il s'agit d'accompagner les seniors dans leur appropriation du numérique "car le numérique ça fait peur" explique Patrick Molinoz. "Si tout le monde parle du numérique partout et tout le temps, en réalité on a selon les chiffres officiels 20% et peut-être même -selon moi- la moitié des Français qui sont éloignés du numérique soit parce qu'ils n'ont pas accès au réseau, soit parce qu'ils ne savent tout simplement pas l'utiliser".   

Louis Armstrong pour les uns, le grand Charles pour les autres!  - Radio France
Louis Armstrong pour les uns, le grand Charles pour les autres! © Radio France - Thomas Nougaillon

Il faut réduire les écarts

Aujourd'hui, les ordinateurs, les smartphones, les tablettes sont devenus des moyens indispensables de la communication. C'est pourquoi "toutes les initiatives qui permettent de réduire cet écart entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas se servir du numérique sont les bienvenues" explique encore le président de la commission de présence postale.

Un bilan en janvier avant une éventuelle extension à d'autres publics 

Ces ateliers se dérouleront à raison de deux heures par semaine jusqu'à fin décembre à l'Ehpad d'Is-sur-Tille mais aussi au sein de l'espace numérique du Centre Communal de Semur-en-Auxois. A Is-sur-Tille il y en aura huit au total et cette expérimentation fera l'objet d'un bilan au mois de janvier 2020. 

En fonction des retours de l'association ces ateliers pourraient ensuite être étendus à d'autres établissements et d'autres publics : les jeunes et les chômeurs en partenariat avec Pôle Emploi. La Poste envisage également, toujours en partenariat avec "Binôme 21" et en mobilisant ses facteurs, de faire de l'accompagnement à domicile. 

  • Retrouvez notre "+ INFO" dans cet EHPAD d'Is-sur-Tille ce mercredi sur l'antenne de France Bleu Bourgogne à 7h18 et 8h45 . La fréquence de votre radio : 98.3 ou 103.7.
Is-sur-Tille, en Côte-d'Or - Radio France
Is-sur-Tille, en Côte-d'Or © Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu