Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Puyoô l'entreprise FLD n'en peut plus des inondations successives

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

L'entreprise FLD (Francis Lavigne Développement) est de nouveau envahie par l'eau. Le phénomène se renouvelle régulièrement lors de fortes pluies. Il y a eu des promesses de travaux mais rien ne se fait.

L'entrée du bâtiment de stockage qui prend l'eau malgré les protections
L'entrée du bâtiment de stockage qui prend l'eau malgré les protections - Francis Lavigne

Chaque fois qu'un gros épisode pluvieux comme en ce moment se produit, c'est le branle-bas de combat pour les 40 salariés de l'entreprise FLD de Puyoô. Le bâtiment de 3700 mètres carrés est installé au pied d'une colline près de la nationale qui traverse la commune, et de l'autre côté, en contre-bas c'est le gave. Les eaux qui ruissellent de la colline font déborder un petit ruisseau derrière l'usine.

FLD fabrique des chaussures orthopédiques et de confort, au total cela représente 150 emplois

Francis Lavigne a repris l'entreprise en 1998, on y tressait le lin pour les espadrilles fabriquées à Mauléon. Les inondations ont débuté en 2014. La solution préconisée c'est de faire s'écouler l'eau en passant sous la nationale pour la rejeter dans le gave en contre-bas. Des devis ont été faits mais rien n'avance. Francis Lavigne a saisi le tribunal administratif à l'encontre du département des Pyrénées-Atlantiques et de la communauté de communes. En attendant, il faut continuer de calfeutrer les entrées tous les soirs et  tout retirer le matin pour pouvoir travailler. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess