Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Téléthon 2018

A Quimper, les bénévoles du téléthon craignent une année moins faste

vendredi 7 décembre 2018 à 19:04 Par Anaëlle Abasq, France Bleu Breizh Izel

Il n'y aura pas de village samedi place Saint Corentin à Quimper. Certaines animations se dérouleront sous les halles, notamment pour éviter les manifestations de gilets jaunes.

Le Téléthon 2018 se déroule ce week-end.
Le Téléthon 2018 se déroule ce week-end. © Maxppp - MICHEL CLEMENTZ

Quimper, France

Loin de se décourager, ils redoublent d'efforts. La trentaine de bénévoles chargée de récolter des dons pour le téléthon à Quimper, ne sera  pas présente place Saint-Corentin, où se tenait habituellement le village. 

Pas question de baisser les bras

Ils étaient une douzaine à s'agiter jeudi après-midi, derrière les biligs. Prévue au départ samedi sur le village, la préparation de crêpes a dû être anticipée. Les bénévoles ont donc posé leurs crêpières sur le site de Cuzon à Quimper. "C'est à nous de trouver d'autres solutions pour récolter l'argent" déclare Marie-Hélène, bénévole pour le Téléthon. 

Baisser les bras? Les bénévoles, au contraire, se remontent les manches et s'adaptent sans râler. "À titre personnel, nous ne pouvons être que solidaires du mouvement des gilets jaunes." Le tirage de la tombola est par exemple reporté au dimanche matin, en centre ville. Concernant les crêpes, des points de vente seront installés sur le marché, samedi matin. Tout a été pensé de façon à ce que cette nouvelle organisation n'impacte en rien la récolte de fonds.

La maladie n'est pas une fatalité."

Annie Péron et Marie-Hélène Kerneves n'en sont pas à leur première année de bénévolat. Depuis qu'elle a intégré l'association ForceT il y a quatre ans, Marie-Hélène se dit "bénévole active". Elle y a été amenée par son fils, atteint d'un handicap. Annie quant à elle, est présente sur le front depuis une bonne dizaine d'années. "On est là pour apporter du sourire aux gens, les aider dans leur combat quotidien." Participer à cet événement chaque année, leur permet également de constater les avancées. "Grâce à l'argent du Téléthon on sait que la recherche avance et que de l'espoir est redistribué." 

Vous pouvez vous aussi contribuer à la recherche en faisant un don sur le site du téléthon ou par téléphone au 36 37