Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le pourquoi du comment

A quoi sert un jumelage ?

jeudi 13 septembre 2018 à 6:25 Par Thierry Boulant, France Bleu Auxerre

La maison des jumelages et de la francophonie à Auxerre organise à partir de jeudi 13 septembre et jusqu’à samedi, les rencontres européennes des villes jumelles.Mais les jumelages ça sert à quoi?

Photo d'illustration. commémoration des 60 ans du jumelage de Montbéliard et Ludwigsburg en 2010
Photo d'illustration. commémoration des 60 ans du jumelage de Montbéliard et Ludwigsburg en 2010 © Maxppp -

Auxerre, France

Un jumelage ça sert d'abord  à resserrer les liens. Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, on cherche une manière de réconcilier les peuples. Des relations d'amitiés se dessinent donc entre français et allemands.

Montbéliard en Franche-Comté donne l'exemple sous l'impulsion de son maire, Lucien Tharadin, un ancien résistant qui a survécu aux camps de la mort. Il pose dés 1950 les bases d'un partenariat avec Ludwigsburg.

En 1963, le général  De Gaulle et Konrad Adenauer signent un traité et officialisent ce rapprochement.

Dans les années qui suivent, les communes françaises multiplient les jumelages avec les villes de l'autre coté du Rhin. Dans l'Yonne, Joigny en 1964, Avallon et Sens en 1966 et Auxerre en 1968, s'associent toutes à une ville allemande.

le "Pourquoi du comment": les jumelages à quoi ça sert?

Un tiers des jumelages des communes françaises concerne aujourd’hui encore l'Allemagne.  Au fil des décennies, les rapprochements se multiplient avec beaucoup d'autres pays et pas seulement européen. Avallon est par exemple jumelée à la commune japonaise de Saku et Joigny à l'agglomération de Killibo au Bénin.

Un jumelage, qu’est-ce que c'est ?

Un jumelage,  c'est une façon de sceller une envie de travailler ensemble, le plus souvent en  coopérant  dans le domaine de la culture, du patrimoine du tourisme  ou de l'éducation  avec des échanges scolaires par exemple. Depuis la fin des années 80, beaucoup de jumelages sont aussi  réalisés dans le cadre d'une coopération humanitaire entre des pays du nord et des pays du sud.

Une commune moyenne (30 000  à 40 000 habitants) y consacre entre 30 000 et 50 000 euros par an.

Ça rapporte,  un jumelage ?

Il est difficile de mettre des chiffres sur ce type d'association parce qu'un jumelage, c'est avant tout du lien, de l'humain, des rencontres, des expériences, des échanges, des découvertes : un enrichissement qui ne s'évalue pas avec une calculette.

Ces histoires de jumelage se terminent aussi parfois par des mariages entre habitants de pays différents et ça, ça n'a pas de prix.

  - Getty
© Getty -