Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Reims, 500 personnes vont participer au Grand débat national ce samedi

vendredi 1 février 2019 à 12:21 Par Eric Normand, France Bleu Champagne-Ardenne

Le Grand débat national passe par Reims ce samedi au complexe René Tys. C'est la volonté du maire, Arnaud Robinet souhaite que ses concitoyens soient entendus et s'engage à faire remonter leurs contributions. Ils sont plusieurs centaines à s'être déjà inscrits.

La ville de Reims est la première grande ville à organiser le Grand Débat National sous cette forme.
La ville de Reims est la première grande ville à organiser le Grand Débat National sous cette forme. © Maxppp - Lionel Vadam

Reims, France

Cinq-cents Rémois se sont inscrits sur internet. Les participants s'installeront sur l'une des 50 tables disposées à l'intérieur du complexe sportif René Tys. C'est une configuration en îlot qui a été choisie. Les services de la ville travaillent sur le dispositif depuis plusieurs semaines. "C'est une exigence démocratique à laquelle je tiens," souligne Arnaud Robinet et le maire d'ajouter qu'il "donne tous les moyens nécessaires pour que chacun puisse s'exprimer." 

A chaque table, son thème 

Il y a 4 thèmes : la transition écologique, la fiscalité, la démocratie et l'organisation de l'État et des services publics. Ce sont les quatre thèmes qu'aborde le président de la république dans sa lettre aux français. 

Comment cela-va-t-il se passer ? 

- Après 45 minutes d'échanges en petits groupes, les participants retiennent 3 propositions, qu'ils formulent par écrit. Ils en font ensuite la restitution pendant 40 minutes.  

- Deuxième étape ... Même principe mais les participants changent de table et donc de thème. Chacun citoyen se sera exprimé deux fois. 

Mais l'idée, c'est bien sûr que les propositions ne restent pas lettre morte. Le maire Arnaud Robinet s'engage à tout faire remonter à la commission du Grand Débat National : "le grand débat ne doit pas servir à alimenter la grande machine à produire des rapports mais doit déboucher sur de vraies mesures pour le pays." 

Les échanges seront enregistrés et pour tous ceux qui ne veulent pas s'exprimer en public, de grands panneaux de libre expression seront installés dans le hall d'entrée ainsi que des urnes. Enfin, une vidéo-box permettra de laisser un message directement au président de la république.  

Le Grand débat national commence à 8 heures 30 au complexe René Tys de Reims. 

Notre démarche étant indépendante de celle du gouvernement, vos  propositions n'ont pas vocation à être communiquées aux autorités.