Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Reims, deux associations offrent des lunettes aux plus précaires

lundi 7 janvier 2019 à 19:33 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Des personnes démunies ont pu avoir gratuitement ce lundi 7 janvier à Reims, un examen de la vue et recevront d'ici un mois une paire de lunettes toute neuve. Et ce grâce à la Maraude citoyenne et à l'ONG "La vue pour tous" basée à Reims. Mais aussi grâce à des étudiants en optique.

Ce sont des étudiants qui ont pris en charge les bénéficiaires pour les examens.
Ce sont des étudiants qui ont pris en charge les bénéficiaires pour les examens. © Radio France - Sophie Constanzer

Reims, France

Pour la quatrième année, la Maraude citoyenne -qui distribue des repas aux sans abri et aux personnes démunies chaque semaine à Reims- s'est associée à l'ONG "La vue pour tous" basée à Reims, pour offrir des lunettes neuves à des personnes démunies. Des lunettes et avant... un examen de la vue. Les "consultations" ont eu lieu ce lundi 7 janvier avec des étudiants en deuxième année de BTS optique, dans les locaux de la Maraude citoyenne.  

15 bénéficiaires vont recevoir des lunettes neuves 

Parmi les patients du jour, Marie-Yvonne 65 ans. Elle fait partie des 15 bénéficiaires qui auront une paire de lunettes toutes neuves sur le nez, d'ici un mois. Cela fait des années qu'elles a les mêmes lunettes. "J'ai eu des paires que j'ai acheté il y a 9, 10 ans, mais je pouvais pas les changer comme il le faut", admet-elle pudiquement. Bénéficiaire aussi : Eddy qui vit avec le RSA. Il a un logement, mais il a connu la rue, et il l'avoue : aller chez l'ophtalmo ce n'est de loin pas la priorité : "Ce n'est pas le premier auquel on pense, on pense à manger et à se sentir bien chez soi... "

Et l'important, quelque soit les bénéficiaires, c'est d'assurer un suivi selon Zahia Nouri. "La vue c'est comme tout le monde ça baisse chaque année, mais après il faut pas se voiler la face, ce sont des gens précaires alors ça se dégrade beaucoup plus rapidement que ceux qui ont une bonne hygiène de vie", explique la responsable de la Maraude citoyenne. 

Nous on rend service, et eux nous rendent service, tout le monde est gagnant - Chloé, étudiante en BTS optique

Les étudiants, qui réalisent les examens, y gagnent aussi beaucoup. "C'est vraiment différent de l'école, ça nous permet d'avoir des cas très concrets ! Nous on rend service, et eux nous rendent service aussi, donc tout le monde est gagnant sur une action comme celle-ci", souligne Chloé, étudiante en 2ème année de BTS optique. De son côté, l'ONG "La vue pour tous" fournit les verres et les montures. "Des enseignes nationales nous donnent des montures gratuitement et les verres sont financés gratuitement par un autre partenaire", précise le président de l'ONG Jérôme David. 

Un examen de la vue et des lunettes gratuites : reportage.