Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Reims, L214 fait goûter du faux poulet pour sauver les vrais

jeudi 4 octobre 2018 à 18:43 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

L'association L214 a mené ce jeudi une action de sensibilisation à la cause animale, en faisant manger aux passants rémois des nuggets et des émincés qui ressemblaient en tout point à du poulet, mais qui étaient composés de légumes.

Pour l'association L214, un monde sans manger de viande est possible
Pour l'association L214, un monde sans manger de viande est possible © Radio France - Aurélie Jacquand

Reims, France

Visuellement c'est bluffant et les passants, alléchés par l'odeur à l'heure du déjeuner, s'y laissent facilement prendre : "C'est du poulet !". Une fois le nuggets en bouche, le doute s'installe : "Ca ressemble à du poulet, mais je ne sais pas, il y a un autre goût...". Chacun cherche, mais tout le monde s'accorde : "C'est très bon !"

Pour L 214, l'opération est réussie : "On veut prouver qu'il existe des alternatives à la viande et que l'on peut se faire plaisir avec des produits 100% végétaux", explique Elodie, chargée de campagne pour l'association. Une fois les nuggets à base de soja et de blé avalés, les passants découvrent la supercherie grâce à un film les plongeant dans l'univers d'un élevage intensif de poulets. Selon les chiffres de L214, 83% des poulets produits en France le sont dans de tels élevages.

On a testé les nuggets végétaux de L 214

"Ca fait réfléchir", avoue Thomas, pas pour autant prêt à arrêter de manger de la viande : "Ma soeur est vegan et elle m'incite à le faire. On peut au moins diminuer la consommation". Un sondage Ifop révélait récemment que 67% des Français se disent prêts à réduire leur consommation de protéines animales, mais Julien, lui, soulève un autre aspect : "Ca ne va pas arranger les affaires des agriculteurs ! déjà qu'ils ont du mal à s'en sortir".

Visuellement, les nuggets végétaux ont tout des nuggets de poulet - Radio France
Visuellement, les nuggets végétaux ont tout des nuggets de poulet © Radio France - Aurélie Jacquand

Le débat s'installe entre les membres de L 214 et les Rémois et c'était le but de l'association, qui voulait mener une action "positive", sans alimenter la polémique en s'en prenant par exemple à des boucheries : "Ce n'est pas notre façon de faire", affirme Elodie, pendant que sa collège Isabelle tente de convaincre deux passants : "Ne plus manger de viande c'est comme l'amour, on peut en parler pendant 10 ans, sans jamais le ressentir et puis un jour, on a un déclic".

Un débat entre des passants et des membres de L 214