Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Reims, une 22ème édition mitigée pour le Marché de Noël

jeudi 27 décembre 2018 à 17:55 Par Marius Delaunay, France Bleu Champagne-Ardenne

La 22ème édition du traditionnel Marché de Noël se termine à Reims. Considéré comme l'un des plus importants de France, il aurait accueilli autant de monde, voire un peu plus que l'année dernière selon les premières estimations. Chez les commerçants, le bilan est beaucoup plus contrasté.

Les stands installés au pied de la Cathédrale Notre Dame à Reims.
Les stands installés au pied de la Cathédrale Notre Dame à Reims. © Radio France - Marius Delaunay

Reims, France

Pendant six semaines, 145 chalets de commerçants se sont installés sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, du 21 novembre au 28 décembre. Le Marché de Noël de Reims est donc considéré comme l'un des plus importants de France. Un peu plus de 500 000 visiteurs ont été comptabilisés l'année dernière. Et selon leurs premières estimations, il y aurait eu autant de monde, voire un peu plus que l'année dernière. 

Les premières estimations de fréquentation sont positives. Ça a pourtant été mitigé au début à cause de différentes mobilisations, comme celle des Forains et des Gilets Jaunes... Mais ça s'est plutôt arrangé par la suite, [...] on a même eu un week-end de fréquentation record, celui du 15-16 décembre. Ça semble plus mitigé du côté des commerces. La fréquentation n'a pas forcément profité à la vente des produits." - Patrice Cadoux, président d'honneur du Marché de Noël à Reims.

Bilan mitigé pour les commerçants

Le bilan comptable varie d'une échoppe à une autre, mais le sentiment général oscille plutôt vers une année en demi-teinte. Si les stands de restauration tirent leur épingle du jeu, c'est plus compliqué pour les vendeurs de "bibelots" ou de produits dits "haut de gamme", comme les bijoux ou encore le champagne. Les mobilisations des Gilets Jaunes et les blocages des forains ont également affecté les commerces. Certains stands parlent déjà d'une baisse de 20 à 30% de leur chiffre d'affaires.