Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Saint-Beauzire, les Gilets Jaunes de retour pour exprimer leur "ras-le-bol" contre le pass sanitaire

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Ce samedi quatre Gilets Jaunes se sont retrouvés à Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme) au rond-point devant le Biopôle. Ils voulaient exprimer leur mécontentement face à l'extension du pass sanitaire. Dans l'après-midi, ils étaient près de 2 000 personnes rassemblées dans les rues de Clermont-Ferrand.

Quatre gilets jaune se sont rassemblés toute la journée de ce samedi sur le rond-point de Biopôle à Saint-Beauzire
Quatre gilets jaune se sont rassemblés toute la journée de ce samedi sur le rond-point de Biopôle à Saint-Beauzire © Radio France - Antoine Loistron

"Vraiment ce qui ne passe pas, c'est l'obligation". Rémy, est remonté contre la décision du gouvernement d'une part d'étendre le pass sanitaire et la vaccination des soignants d'autre part. "C'est de l'atteinte à la liberté. Moi je respecte ceux qui sont vacciner, mais ceux qui sont vacciner doivent aussi respecter ceux qui ne veulent pas le faire !", poursuit-il. 

Il y a un an on applaudissait les soignants, maintenant on les oblige à se faire vacciner" - Rémy

Comme lui, trois autres gilets jaunes se sont rassemblés sur le rond-point de Biopôle, à Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme). Pour eux, c'est la première fois depuis le début du mouvement qu'ils se réinstallent avec leur caravane sur l'herbe en bord de route. "On est revenu à cause du pass sanitaire, explique Florence. En prenant cette décision, Emmanuel Macron a divisé la France. Les gens non vaccinés, se sentent comme des pestiférés parce qu'on ne veut pas suivre le mouvement de Monsieur Macron". Elle est vaccinée en raison de souci de santé, mais elle hésite à faire la seconde dose, de peur des effets secondaires. "On n'a pas assez de recul, et même si certains sont vaccinés depuis janvier, jusqu'à maintenant ce n'était pas obligatoire. Là, la période entre l'annonce et la mise en œuvre de l'obligation est trop courte pour que les gens se décident". 

Les gilets jaunes s'opposent notamment contre l'obligation de vaccination des soignants et les éventuelles sanctions en cas de refus
Les gilets jaunes s'opposent notamment contre l'obligation de vaccination des soignants et les éventuelles sanctions en cas de refus © Radio France - Antoine Loistron

Près de 2 000 personnes place de Jaude à Clermont-Ferrand

En début d'après-midi, un rassemblement était organisé place de Jaude à Clermont-Ferrand. Près de 2 000 personnes se sont réunies, scandant "Liberté ! Liberté !". Certains soignants étaient présents protestant contre l'obligation vaccinale qui leur est imposé. "Il vaut mieux convaincre que contraindre", glisse l'une d'elle. D'autres manifestants dénoncent "la dictature" qui se met en place selon eux, par l'imposition de ces nouvelles restrictions et l'extension notamment du pass sanitaire. Beaucoup réclament du gouvernement le libre choix au détriment de l'obligation. La manifestation n'était pas autorisée, pourtant le cortège s'est ébranlé dans les rues de la ville une bonne partie de l'après-midi, provoquant des interruptions de circulation des tramways.

Les manifestants réclament notamment d'avoir le choix dans le fait de se faire vacciner ou non
Les manifestants réclament notamment d'avoir le choix dans le fait de se faire vacciner ou non © Radio France - Antoine Loistron

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess