Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Saint-Contest, hommage aux soldats canadiens, morts durant la Seconde Guerre mondiale

dimanche 6 mai 2018 à 6:41 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Une plaque de rue portant le nom d'un soldat canadien, mort pendant la Seconde Guerre mondiale, a notamment été dévoilée à Saint-Contest, près de Caen, samedi 5 mai.

Une allée porte désormais le nom du caporal Francis Roy Weitzel, à Siant-Contest.
Une allée porte désormais le nom du caporal Francis Roy Weitzel, à Siant-Contest. © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau

Saint-Contest, France

Une journée d'hommage s'est déroulée samedi 5 mai, à Saint-Contest, au nord de Caen, pour les soldats canadiens, morts pendant la Seconde Guerre Mondiale. Une stèle a notamment été dévoilée dans le centre-bourg, pour célébrer le Highland Light Infantry, un régiment d'infanterie canadien qui a participé à la libération du hameau de Buron, le 8 juillet 1944.

Un homme, un soldat canadien s'est particulièrement distingué lors de cette journée, le caporal Francis Roy Weitzel, et pour honorer sa mémoire, une allée porte désormais son nom. La plaque a été dévoilée peu de temps après l'inauguration de la stèle, en présence de membres de la famille Weitzel. 

"Je suis bouleversée, bien sûr, et très fiere de l'hommage qui lui est rendu. Nous savons maintenant qu'il ne sera jamais oublié ici", explique Shirley Weitzel, la nièce du caporal.Une délégation de soldats canadiens, en kilts et avec cornemuses, était également présente, de même que plusieurs vétérans français. 

Un acte héroïque et décisif

En juillet 1944, l'offensive des Alliés piétine. Buron est alors un point-clé du système défensif des forces allemandes. Lorsque l'assaut est donné, dans la matinée du 8 juillet, le caporal Francis Roy Weitzel fait preuve de courage et de sang-froid. "Trente-huit de ses camarades étaient sous le feu de l'ennemi, et _le caporal a décidé, avec deux camarades, d'attaquer les deux postes de mitrailleuses allemandes_, qui étaient derrière un mur", raconte Dominique Barbé, historien de la commune. 

Le premier est libéré, mais les deux soldats qui accompagnent le caporal sont blessés. Ce dernier décide de poursuivre son offensive et parvient à endommager le second, "mais _il l'a payé de sa vie_, il a fait don de sa vie par abnégation pour ses camarades", ajoute l'historien.

"Tout homme qui oublie son histoire est appelé à la revenir"

Des élus des communes voisines étaient présents pour cette journée. Une initiative importante pour le devoir de mémoire souligne Stéphanie Yon-Courtin, maire de Saint-Contest. "Tout homme qui oublie son histoire est appelé à la revivre", estime l'élue qui ajoute qu'il est capital de se souvenir pour que cela ne se reproduise plus.

Une stèle, dans le centre-bourg de Saint-Contest, rend hommage au bataillon canadien.  - Radio France
Une stèle, dans le centre-bourg de Saint-Contest, rend hommage au bataillon canadien. © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau