Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Saint-Denis-de-Jouhet, l'hôtel-restaurant historique de la commune cherche un repreneur

lundi 8 janvier 2018 à 3:34 Par Carl Dechâtre, France Bleu Berry

Etablissement historique de la commune de Saint-Denis-de-Jouhet : le Relais des Sens bar-hotel-restaurant de 400 m² a fermé ses portes il y a un an et demi, sans repreneur, malgré une clientèle bien présente. Ces propriétaires ont toujours l'espoir de trouver un porteur de projet.

Jean-Pierre et Régine Robert aimeraient que leur établissement revive
Jean-Pierre et Régine Robert aimeraient que leur établissement revive © Radio France - Carl Dechâtre

Saint-Denis-de-Jouhet, Indre, Centre-Val de Loire, France

Mariage, baptêmes, communions, et même bals du... dimanche soir ! Pendant des décennies le bistrot-hotel restaurant de la rue Jean Traversat a été de tous les grands rendez-vous des habitants de la commune de Saint-Denis-de-Jouhet et au-delà.

Etablissement "couteau-suisse", il était à la fois - sous le nom d'abord Chez Robert puis du "Relais des Sens" - un des bistrots de la commune, l'unique restaurant avec sa salle de 30 couverts (+ une salle de réception de 100 m²)  et aussi son unique hôtel avec 7 chambres, 14 couchages. 

La plus ancienne partie du Relais de Sens et son centre névralgique : le Café - Aucun(e)
La plus ancienne partie du Relais de Sens et son centre névralgique : le Café - Jean-Pierre Robert

Une auberge entre tradition et modernité

La clientèle était d'ailleurs toujours présente. Même si les bals sont moins au goût du jour et si les mariages se sont orientés vers la salle des fêtes de la commune, un jeune couple de repreneurs avait su insuffler un nouveau souffle à l'établissement lui permettant de répondre à de nouveaux types de clientèle comme ses adeptes de tourisme vert, de France et de l'étranger, qui y voyaient une véritable oasis dans cette partie du Sud de l'Indre où les lieux d'hébergement sont rares.  

Mais ces jeunes restaurateurs, alors en gérance, ont choisi de se rapprocher de Châteauroux en ouvrant leur propre établissement au Poinçonnet et malgré les qualités du Relais des Sens, Jean-Pierre et Régine Robert , les propriétaires , n'ont pas trouvé de porteur de projet. 

La façade de l'établissement - Aucun(e)
La façade de l'établissement - Jean-Pierre Robert

Histoire de famille

Ils ne désarment cependant pas. Si eux-même, aujourd'hui retraités, ne souhaitent pas en reprendre l'exploitation ils n'arrivent pas à se résoudre à en vendre simplement les murs. Moins pour des questions d'argent que pour l'envie de revoir ce fleuron de la commune de Saint-Denis-de-Jouhet reprendre son activité, revoir des clients aux tables du café et du restaurant et des oiseaux de passage dans les chambres de l'hôtel. Jean-Pierre à l'établissement dans le sang. Il est d'ailleurs né dans ses murs au début des années 50 alors que ses parents en étaient les patrons. 

La salle de réception a reçu pendant des décennies les repas de noces , baptêmes ou communion et même les bals du dimanche soir - Aucun(e)
La salle de réception a reçu pendant des décennies les repas de noces , baptêmes ou communion et même les bals du dimanche soir - Jean-Pierre Robert

Appui municipal

La municipalité suit le dossier de près. Comme beaucoup de ses confrères de commune rurale Bruno Simon, le maire, se bat pour maintenir les services au sein de ce bourg d'un millier d'habitants. La commune a ses commerces (boulangerie, boucherie, épicerie, coiffeur, café) et, grâce au travail de l'équipe municipale, vient même d'enregistrer l'arrivée d'un médecin et d'un kinésithérapeute. Aujourd'hui la mairie se dit prête à accompagner un porteur de projet pour cet hotel-restaurant. L'établissement n'a d'ailleurs pas besoin d'investissements massifs. Les équipements de la cuisine de la chambre froide au piano ainsi que toute l'électricité du batîment ont été entièrement remis aux normes il y a 5 ans.

Pratique : Les propriétaires Jean-Pierre et Régine Robert sont joignables au 02.54.30.79.77  ou 06.08.53.38.49

Le matériel de la cuisine a été renouvelé il y a 5 ans  - Radio France
Le matériel de la cuisine a été renouvelé il y a 5 ans © Radio France - Carl Dechâtre