Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Saint-Denis, les mères marchent contre la violence

samedi 4 novembre 2017 à 20:55 Par Etienne Escuer, France Bleu Paris et France Bleu

Les mamans sont en colère ce samedi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Depuis plusieurs semaines, les affrontements entre jeunes se multiplient dans les quartiers SFC (Saussaie, Floréal, Courtille) et Allende.

Les parents en colère ont manifesté dans les quartiers SFC et Allende à Saint-Denis.
Les parents en colère ont manifesté dans les quartiers SFC et Allende à Saint-Denis. © Radio France - Etienne Escuer

Saint-Denis, France

La violence est même montée d'un cran récemment, puisque les incidents se déroulent jusque devant les collèges et les lycées de la ville. Vendredi, un jeune a été passé à tabac dans un bus. C'en est désormais trop pour les habitants des quartiers SFC et Allende : plusieurs mères de familles ont organisé une marche ce samedi. Cette dernière a réuni une cinquantaine de personnes environ. Le but ? Sensibiliser les jeunes et alerter les pouvoirs publics.

Des affrontements devant les collèges et lycées

"Arrêtez la violence ! Habitants fatigués !" Avec banderoles, pancartes et mégaphone, les habitants des quartiers SFC et Allende sont venus exprimer leur colère. Selon Awa, mère de 5 enfants, la peur s'est installée dans ces quartiers : "On ne laisse plus nos enfants aller à la bibliothèque, on ne veut plus les laisser sortir pour le sport, et dès qu'ils sortent de l'école, c'est direct à la maison", confie cette maman inquiète. "C'est l'insécurité totale, ici."

Manifestation des parents dans les quartiers SFC et Allende à Saint-Denis. - Radio France
Manifestation des parents dans les quartiers SFC et Allende à Saint-Denis. © Radio France - Etienne Escuer

Une insécurité due à ces affrontements incessants entre les jeunes, âgés de 12 à 16 ans pour la plupart. Désormais cela dépasse les bagarres entre bandes rivales, explique une autre mère de famille, Soraya. "Il y a des violences gratuites", confie-t-elle. "Certains jeunes n'ont rien à voir dans les histoires mais ils se font tabasser juste parce qu'ils font partie d'un quartier." Soraya prend l'exemple de son fils, qui sortait du lycée cette semaine, et qui a été poursuivis par des jeunes parce qu'il habite SFC.

Saint-Denis ville-test de la police de sécurité du quotidien ?

Sur le chemin, les mères de famille ont croisé quelques jeunes. Ces derniers ne semblent malheureusement pas vraiment prêts à arrêter les affrontements. "On se voit, on se bat", explique l'un d'entre eux. "C'est comme ça. Pourquoi ? Mais il n'y a pas de pourquoi !"

À ÉCOUTER : TÉMOIGNAGE D'UNE MAMAN EN COLÈRE

Quelques élus de Saint-Denis avaient fait le déplacement, comme Stéphane Peu, conseiller municipal et député communiste. Il réclame des établissements scolaires dotés d'un nombre d'adultes suffisant, et une police de proximité. "Cette dernière doit avoir une relation de confiance avec les gens des quartiers, pas seulement de punition ou de répression", précise l'élu. Stéphane Peu demande aussi que Saint-Denis fasse partie des villes qui testeront la future police de sécurité du quotidien, qui devrait être expérimentée l'an prochain.