Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Saint-Étienne, 14 jeunes signent un contrat pour s'engager dans l'Armée de Terre

mardi 2 octobre 2018 à 22:19 Par Marion Aquilina, France Bleu Saint-Étienne Loire

Quatorze jeunes Ligériens étaient invités à la mairie de Saint-Étienne ce mardi 2 octobre 2018. Ils ont signé un contrat pour s'engager dans l'armée de terre. Depuis le début de l'année, ils sont 95 à avoir été recrutés.

À Saint-Étienne, 14 jeunes ligériens accompagnés de leurs proches se sont engagés dans l'armée de terre
À Saint-Étienne, 14 jeunes ligériens accompagnés de leurs proches se sont engagés dans l'armée de terre © Radio France - Marion Aquilina

Loire, France

Tous ont des raisons différentes de s'engager dans l'armée mais tous veulent défendre la France. Ils sont quatorze jeunes à avoir signé un contrat avec l'armée de terre ce mardi à l'hôtel de ville de Saint-Étienne. Le centre d'information et de recrutement à Saint-Étienne a pour objectif d'en recruter 114 d'ici la fin de l'année 2018.

Lors de sa journée d'appel de préparation à la Défense, Linda a eu une révélation. La jeune fille de 19 ans est originaire de Firminy : "J'ai trouvé que c'était super intéressant et je suis allée regarder sur le site internet. J'ai vu qu'il y avait des métiers dans le médical, ce qui me plaît donc je me suis dit pourquoi pas ? Je ne regrette pas du tout !

Ce qui a attiré Igor qui habite à Bas-en-Basset (Loire), c'est le 7e Bataillon de chasseurs alpins : "Il y a du sport, du ski, beaucoup de randonnée et d'activités dehors. J'ai eu beaucoup de problèmes dans mon passé et l'armée va m'aider, c'est ma deuxième famille." Igor confie qu'il a hâte d'aller passer cinq ans à Vars pour être formé.

L'adjudant-chef Sébastien est à la tête du centre d'information et de recrutement de l'armée de terre à Saint-Étienne : "_Nos candidats sont parfois en manque de repères scolaires et ils viennent chercher ces repères chez nous_. C'est vraiment une opportunité professionnelle qu'ils n'auraient peut-être pas eue." Pour l'instant depuis le début de l'année 2018, 95 jeunes ont été recrutés.