Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Saint-Lô, une charte pour "pacifier" les nuits

mardi 19 juin 2018 à 18:15 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Ce mardi à Saint-Lô, patrons d'établissements de nuit, préfecture et mairie ont signé une charte "pour une vie nocturne de qualité".

Les nuits de Saint-Lô parfois agitées seront désormais encadrées par une charte.
Les nuits de Saint-Lô parfois agitées seront désormais encadrées par une charte. © Radio France -

Il n'est pas besoin d'être une grande ville étudiante pour être confronté au problème des nuits agitées. Il y a une vie nocturne à Saint-Lô, et le maire François Brière, s'en félicite. Mais il faut tout de même éviter les débordements, les troubles nocturnes souvent liés à l'alcool. C'est d'ailleurs un responsable de discothèque qui a eu l'idée de la charte adoptée aujourd'hui. 

Cherbourg avait ouvert la voie

Le document indique que ses signataires s'engagent à refuser de servir des clients alcoolisés, et à les sensibiliser à la nécessité d'éviter de faire du bruit à l'extérieur de leurs établissements. En contre-partie, les services de police s'engagent à surveiller les établissements et à intervenir promptement en cas de besoin. Quant à la ville de Saint-Lô, elle va animer un comité de conciliation réunissant l'ensemble des partenaires de cette opération. 

Ce n'est pas la première fois qu'une telle charte est signée dans la Manche. Cherbourg-Octeville à l'époque avait ouvert le bal, afin d'améliorer la cohabitation en centre-ville, entre les établissements de nuit, leurs clients, et les riverains.