Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : à Saint-Malo la police a reçu du renfort et poursuit les contrôles dans les magasins

-
Par , France Bleu Armorique

Pendant la période de confinement, les policiers de Saint-Malo effectuent des contrôles dans les rues et les commerces. Ils veillent à ce que la sécurité de chacun soit assuré. Pour les aider, ils peuvent compter sur l'aide d'élèves gardiens de la paix.

Les élèves gardiens de la paix renforcent les patrouilles.
Les élèves gardiens de la paix renforcent les patrouilles. - Police Nationale

Les policiers de Saint-Malo ne chôment pas pendant la pandémie de coronavirus et le confinement imposé par le gouvernement. Chaque jour, ils patrouillent dans la ville afin de rappeler à chacun la conduite à tenir. "Nous avons encore des gens qui n'ont pas compris qu'on ne sortait pas de chez soi pour aller voir des copains..." se désole le commissaire Guillaume Catherine.

Contrôles dans les commerces alimentaires

Les agents de police dressent encore une vingtaine de contraventions par jour. Ce mardi 24 mars, ils sont allés effectuer des contrôles dans des commerces alimentaires, supérettes, supermarchés. "On veille à ce que les mesures sanitaires soient mises en place par les magasins et que les gens les respectent." Le commissaire explique que les commerçants se sont très vite adaptés. "En revanche il y a encore un manque de civisme chez certains clients qui viennent acheter une simple canette de bière ou qui reviennent plusieurs fois dans la même journée. Ce n'est pas possible. Il faut limiter ses déplacements," martèle le commissaire.

Des élèves gardiens de la paix en renfort

A l'image des entreprises ou d'autres services publics, le commissariat doit s'adapter à la crise. Une partie du personnel présent habituellement dans les bureaux a été envoyé sur le terrain. "Nous gérons au mieux les équipes et nous avons reçu le renfort de huit élèves gardiens de la paix dont la formation est suspendue. Ils sont sur le terrain avec nous pour renforcer les patrouilles. Nous sommes très contents de les avoir. Nous avons aussi parmi nous un cadet de la République."

Les contrôles vont se poursuivre à Saint-Malo. Chacun est appelé à respecter les règles édictées par la préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu