Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des enfants issus de quartiers prioritaires apprennent à nager gratuitement à Sète

-
Par , France Bleu Hérault

Pendant ces vacances scolaires, la ville de Sète et le Centre communal d'action sociale ont organisé pour la première fois un stage pour apprendre à nager gratuitement aux jeunes issus de quartiers prioritaires.

Des jeunes de quartiers prioritaires ont appris à nager pendant leurs vacances.
Des jeunes de quartiers prioritaires ont appris à nager pendant leurs vacances. © Radio France - Valentin Jamin

Sète, France

Depuis le début des vacances, une quinzaine de jeunes de 10 ans ont appris à nager à la piscine Biascamano, à Sète. « Avant, j’avais peur de me noyer, mais j’ai progressé ! J’ai appris à nager en arrière, à faire des roulades en arrière », raconte Yacine, en prenant sa douche. 

Pendant ces cours, les apprentis-nageurs ont fait des exercices pour savoir comment se comporter en cas de chute dans l’eau, ou comment bien respirer en nageant… Un moyen de reprendre confiance selon Agathe, la monitrice : « Ce n’est pas facile pour eux, car à cet âge, il y a des moqueries… Ils ne comprennent pas forcément qu’on ne sache pas nager comme ça, naturellement. »

Un diplôme pour participer aux activités estivales

La ville et le Centre communal d'action social (CCAS) ont décidé de créer ce projet après différents retours d’associations. « L’an dernier, lors du Centre de loisir jeunes, des présidents d’associations qui organisaient de la plongée, de la voile, disaient que comme des petits ne savaient pas nager, on ne pouvait pas leur proposer beaucoup d’activités », explique Gérard Castan, adjoint au sport à la mairie de Sète. Après concertation avec différentes écoles de la ville, ils ont donc décider de lancer ce stage pour des enfants issus de quartiers prioritaires. Cet été, grâce à leur diplôme, ils pourront participer aux activités nautiques.

A l'issue du stage, les jeunes sont fiers de savoir enfin nager

Comment ne pas savoir nager à Sète ?, Gérard Castan, adjoint aux sports à la mairie de Sète

Choix de la station

France Bleu