Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Sotteville-lès-Rouen, la communauté algérienne soutient les manifestations en Algérie

dimanche 3 mars 2019 à 16:08 Par Romain Chevalier, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Depuis plus de deux semaines, les Algériens défilent dans les rues pour demander du changement à la tête de leur pays. Le président actuel, Abdelaziz Bouteflika, souhaite briguer un 5e mandat consécutif. A Sotteville-lès-Rouen, une forte communauté algérienne est présente. Elle témoigne.

Une forte communauté algérienne vit à Sotteville-lès-Rouen.
Une forte communauté algérienne vit à Sotteville-lès-Rouen. © Radio France - Romain Chevalier

Sotteville-lès-Rouen, France

Sur le marché de Sotteville-lès-Rouen, Hamid tient un stand de montres. Cet Algérien de naissance, vit dans la commune depuis près d'une quinzaine d'années. Et les manifestations qui se déroulent dans son pays d'origine, il les soutient

"Si moi j'étais là-bas sur place, je sortirais dans la rue"

Ce commerçant comprend totalement la révolte de son peuple. "C'est tout à fait normal qu'ils se révoltent. Le président, il a fait ses mandats, le 3e et le 4e ils étaient déjà en trop, mais le vrai problème c'est qu'il n'est pas valide !

"Comme les gilets jaunes, il n'y a pas de parti politique"

Victime d'un accident vasculaire cérébrale en 2013, le président Abdelaziz Bouteflika est fortement affaibli par la maladie. Depuis cette année-là il ne s'est plus adressé à son peuple. 

Samir, vendeur de chaussures au marché de Sotteville. - Radio France
Samir, vendeur de chaussures au marché de Sotteville. © Radio France - Romain Chevalier

Mais qu'il se représente ou non, les Algériens manifestent pour réclamer un changement radical à la tête du pays. Et cette contestation populaire Samir, un algérien d'un quarantaine d'années, la compare à ce qu'il se passe actuellement en France. 

Comme les gilets jaunes, il n'y a pas de parti politique à l'intérieur. Il n'y a que le peuple qui veut un changement. Ils veulent que le président parte et ceux qu'ils sont avec lui." 

Mohand, algérien, vit à Sotteville depuis de nombreuses années.  - Radio France
Mohand, algérien, vit à Sotteville depuis de nombreuses années. © Radio France - Romain Chevalier

Mohand, un autre commerçant algérien de Sotteville-lès-Rouen ne souhaite qu'une chose, que son peuple fasse table rase du passé : " On ne veut pas ce régime-là. On veut des gens qui viennent du peuple. "