Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

A Strasbourg, troisième marché de Noël sous haute surveillance

lundi 12 novembre 2018 à 18:59 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Les Strasbourgeois ont fini par s'y habituer : le marché de Noël s'accompagne désormais d'un dispositif de sécurité particulièrement contraignant. Contrôles des piétons et des véhicules dans le centre historique, parkings fermés, c'est le troisième marché de Noël soumis à ces mesures drastiques.

Le marche de Noël sur le parvis de la cathédrale de Strasbourg
Le marche de Noël sur le parvis de la cathédrale de Strasbourg © Radio France - Lucile Guillotin

Strasbourg, France

Le marché de Noël, les Strasbourgeois le savent, les oblige à changer leurs habitudes. Véhicules bannis de l'hyper-centre en journée, contrôle des sacs, parkings publics fermés et arrêts de tram condamnés dans le centre historique, les mesures de sécurité drastiques de l'an dernier sont reconduites cette année

Pendant tout la durée du marché de Noël, jusqu'à la fin du mois de décembre, les Strasbourgeois et les deux millions de visiteurs attendus pour cette édition 2018 croiseront autour des chalets en bois plusieurs centaines de gendarmes mobiles, de policiers, de militaires de l'opération Sentinelle, d'agents de sécurité privés. C'est le prix de la sécurité, assure le préfet de la région Grand Est, Jean-Luc Marx. La capitale alsacienne est soumise à ce type de dispositif pour la troisième année consécutive.

Jean-Luc Marx, le préfet

Les démineurs en alerte tous les jours

Les visiteurs croiseront peut-être aussi à Strasbourg des équipes de démineurs. Gare aux valises ou aux paquets oubliés dans l'espace public ! L'an dernier, les démineurs ont parfois dû se déplacer à dix reprises durant la même journée pour de fausses alertes à la bombe ou pour des colis abandonnés.

L'an dernier, ces mesures de sécurité antiterroristes ont aussi découragé les incivilités et les actes de délinquance plus classiques. Les pickpockets, notamment, se sont fait extrêmement rares, avec cinq cas de vols à la tire recensés pour deux millions de visiteurs.

Gare aux démineurs! L'avertissement du président de l'Eurométropole, Robert Herrmann, aux visiteurs distraits

La Grande Île sous haute surveillance 

Toutes les animations du marché de Noël sont regroupées sur la Grande île, qui concentrera l'essentiel du dispositif de sécurité. La circulation y sera interdite en journée, dès 11h, et ce jusqu'à 20h, heure à laquelle les chalets de Noël baisseront leurs volets, voire 22h les samedis. 

Les habitants et les professionnels du centre historique vont devoir coller un macaron dédié sur leur voiture. Les parkings publics de l'hypercentre, comme les silos Broglie, Gutenberg ou Kléber, seront fermés. Les piétons et les cyclistes seront contrôlés aux points d'accès, situés sur les ponts, aux heures d'ouverture des chalets. Ils pourront aussi être contrôlés à l'intérieur de la Grande île, de manière aléatoire. 

La station de tram Broglie sera inaccessible pendant toute la durée du marché. La station "Homme-de-fer" ne sera pas desservie en journée, ce qui va compliquer les correspondances.  L'ouverture des magasins, l'après-midi, durant les quatre dimanches de Noël, va drainer de nombreux Alsaciens à Strasbourg, il faudra privilégier les parkings-relais-trams.

Le marché de Noël de Strasbourg se déroule cette année du 23 novembre au 30 décembre.