Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Suresnes, la natation sur ordonnance pour contrer les effets délétères du confinement

-
Par , France Bleu Paris

Sédentarité, pas assez de sport, chez les personnes âgées ou déjà malades rester chez soi peut provoquer une aggravation des symptômes. Alors pour ce deuxième confinement certaines piscines ou salles de sport sont accessibles sur ordonnance. Reportage à Suresnes dans les Hauts-de-Seine.

Des nageurs profitent de la piscine de Suresnes sur prescription médicale
Des nageurs profitent de la piscine de Suresnes sur prescription médicale © Radio France - Faustine Calmel

"Bonjour, vous avez votre ordonnance ?". Désormais à l'entrée de la piscine des Raguidelles, vous devez présenter votre prescription médicale. Les mardis, jeudis et samedis, outre les scolaires, l'établissement accueille aussi (sur d'autres créneaux horaires) des usagers individuels pour qui nager relève de la médecine.

Arthrose et hernie discale

"J'ai tellement mal aux doigts et aux genoux" souffle une dame âgée, en dépliant son ordonnance. Face à la dégradation de son arthrose pendant le confinement, elle a donc décidé d'aller chez le médecin. "Elle m'a fait un papier en bonne et due forme, et depuis la réouverture (ndlr : il y a trois semaines) je suis venue trois fois. Cela va déjà un peu mieux, j'ai regagné en souplesse".

Mais tous les actuels usagers ne sont pas à la retraite, loin de là. Grégory, la quarantaine, arrive un peu pressé : "j'espère que j'ai le bon document". Il présente son papier, s'acquitte du prix d'entrée et ça passe, à son grand soulagement : "depuis le confinement c'est l'enfer. Je travaille douze à quatorze heures par jour chez moi, assis à mon bureau et j'ai très mal au dos. Ce sont des douleurs chroniques, avec deux hernies discales, mais aggravées par le manque d'activité. Alors j'espère que la piscine me fera du bien".

Et on peut le penser, si l'on se fie à l'expérience de Flore, qui enchaîne les longueurs de 25 mètres avec sa planche, seule dans sa ligne d'eau : "j'ai un syndrome qui engendre des pertes d'équilibre et je ne pouvais plus travailler. Là j'ai une ordonnance pour venir trois fois par semaine, je peux reprendre mon activité professionnelle, je n'ai plus l'impression d'être un poids. Je sais que le mot est fort, mais pour moi c'est une renaissance" explique t-elle avant de reprendre les exercices prescrits par son médecin.

Faire du bien aussi à la tête

Et le fait que ce matin-là les nageurs ne soient que quatre pour six lignes d'eau ne décourage pas l'adjoint au maire en charge des sports, Alexandre Burtin : "peu importe le nombre, il s'agit surtout d'un service public. Les habitants nous ont fait la demande d'ouverture sur le marché, dans notre nouvelle mairie mobile. Du moment qu'il y a des personnes qui en ont besoin, et que nous avons les moyens d'ouvrir la piscine, nous nous devions de répondre à leur demande", précise ce joueur de rugby qui a lui aussi hâte de retrouver les terrains.

D'autant que les nageurs viennent aussi bien pour faire du bien à leur corps, qu'à leur tête. "On sait que beaucoup souffrent du confinement, il y a des burn-out, des dépressions" raconte Damien, le chef de bassin, "alors nager, cela fait du bien aussi à l'esprit. On le voit dans les sourires et le plaisir des nageurs. Et nous aussi, nous sommes heureux de reprendre le travail et de les retrouver".

La piscine de Suresnes est ouverte aux nageurs avec prescription médicale les mardis, jeudi et samedis sur certains créneaux. Plusieurs dizaines d'autres piscines, mais également des salles de sport proposent le même service, en Ile-de-France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess