Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

A Toucy, ils réparent des ordinateurs pour lutter contre la fracture numérique pendant le confinement

-
Par , France Bleu Auxerre

Des bénévoles de l'association "La recyclerie" de Toucy (Yonne) remettent en état des ordinateurs qu’on leur a donnés, pour des familles qui n’ont pas de matériel et pas les moyens d’en acheter. Les dons viennent de toute la France.

La recyclerie répare les ordinateurs qui peuvent encore servir pour aider les élèves du département.
La recyclerie répare les ordinateurs qui peuvent encore servir pour aider les élèves du département. © Radio France - Thierry Boulant

Ils réparent des ordinateurs pour lutter contre la fracture numérique pendant le confinement. Des bénévoles de la recyclerie de Toucy remettent en état des ordinateurs qu’on leur a donnés. Une activité qui existait déjà avant le confinement mais qui, avec la fermeture des écoles, a pris une autre dimension. 

Ecoutez le reportage de Delphine Martin pour France Bleu Auxerre

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Depuis plus d’un mois, Claude Riousset ne quitte plus beaucoup son atelier. Ce bénévole, qui a fait des études d'électronique et a longtemps travaillé dans l'informatique, répare, démonte, formate, configure. "C’est un peu comme de la médecine de guerre", explique-t-il, "quand les machines arrivent, on les trie par catégories : il y a celles pour lesquelles on ne pourra rien faire, donc on va récupérer des pièces détachées. Il y a celles pour lesquelles un peu de médecine, un peu de médicaments ça va permettre de les remettre en route. Et puis il y a celles qui n’ont que des petits bobos, où il n’y a pas grand chose à faire et qui seront prêtes rapidement sans gros investissement".

"Mon élève n'avait que son téléphone pour travailler et elle avait du mal. J’ai fait appel à la recyclerie qui a tout de suite trouvé une solution." - Une enseignante

L’association a déjà pu fournir une douzaine d’ordinateurs ou de tablettes à des enfants du secteur. Elle s’appuie notamment sur les enseignants pour repérer les besoins, comme ce professeur de collège qui constate : "on a certains élèves qui n’ont pas de matériel informatique et doivent se connecter via leur smartphone. C’était le cas de mon élève qui avait donc du mal à faire son travail correctement, à imprimer les documents etc… J’ai fait appel à la recyclerie qui a tout de suite trouvé une solution. Ils avaient un ordinateur disponible, réparé, prêt à fonctionner. La mise en relation s’est faite très rapidement. On a été très content de voir que cette élève pouvait travailler normalement, même si ça s’est fait un peu tardivement par rapport au début du confinement. Mais ça s’est fait, c’est le principal. Et c’est vraiment agréable de voir que ce genre de choses peut fonctionner par la solidarité, par l’écoute et l’entraide", dit-elle.

"Mon élève n'avait qu'un smartphone, elle ne pouvait pas travailler correctement" - une enseignante de collège

La recyclerie est l'une des trois associations qui occupent le tiers lieu "La californie" à Toucy.
La recyclerie est l'une des trois associations qui occupent le tiers lieu "La californie" à Toucy. - Facebook - la recyclerie

Petit à petit, le projet prend de l'ampleur. "Il y a tout un réseau de gens qui travaillent à récupérer les machines, à les stocker, à gérer les demandes qui arrivent et puis après à redistribuer. On s'est d'abord tournée vers les écoles, on a identifié une petite douzaine de familles, on a servi ces personnes-là dans un premier", raconte Claude Riousset.

"Les gens ne font pas que nous proposer des ordinateurs, ils nous remercient pour notre initiative !" - Claude Riousset

Grâce au "bouche à oreille" et à un passage dans une émission de radio nationale, les dons augmentent. Une générosité qui dépasse les frontières du département. Claude Riousset n'en revient pas : "on doit être à une vingtaine de messages depuis une semaine, c’est impressionnant. Et les gens ne font pas que nous proposer des ordinateurs, ils nous remercient pour notre initiative ! Il y a une certaine alchimie que je n’imaginais pas. Que ce soit des particuliers comme cette personne de l'Essonne qui va essayer de nous envoyer quatre ordinateurs qu'elle voulait vendre dans des vides-greniers, ou cette entreprise de la région lyonnaise qui nous fait parvenir des machines par transporteur... tous ces gens-là, rien ne le oblige à nous aider !"

"Les gens nous donnent des machines et nous remercient de notre initiative !" - Claude Riousset

Il y a du répondant, donc, et c'est tant mieux car il y a encore des besoins : "je peux vous dire qu’à la recyclerie, les bénévoles se sentent vraiment très solidaires de cette action. Chacun a apporté sa compétence, sa connaissance du terrain et la mayonnaise a pris", ajoute Claude Riousset. 

Prochaine étape pour les bénévoles : répondre aussi aux besoins des jeunes en foyers dans les structures de l'aide sociale à l'enfance. L'association maintient donc plus que jamais son appel aux dons, de préférence pour des ordinateurs portables ou des tablettes. Vous pouvez la contacter par sa page Facebook ou par mail à l'adresse suivante : riousset@gmail.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess