Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Toul, la coupe du monde n’a pas envahi les vitrines avec des commerçants moins emballés qu’en 2016

mercredi 13 juin 2018 à 18:24 Par Thierry Colin, France Bleu Sud Lorraine

Des ballons de football dans des vitrines tricolores, certains commerçants de Toul jouent la coupe du monde, mais l'engouement pour la compétition ne gagne qu’une minorité de commerces à la veille du l’ouverture de la compétition en Russie.

Astride a décoré son salon à deux pas de la Place ronde de Toul, pour cette coiffeuse, le football est un sujet de conversation avec ses clients.
Astride a décoré son salon à deux pas de la Place ronde de Toul, pour cette coiffeuse, le football est un sujet de conversation avec ses clients. © Radio France - Thierry Colin

Toul, France

Si les 115 commerçants adhérents aux «Vitrines Touloises» ont été incités par leur président, Michel Pfaff, à jouer le jeu de la coupe du monde, à la veille de la compétition de football, peu de vitrines s'affichent aux couleur du premier sport français. Six brasseries vont diffuser les matchs de l’équipe de France et même offrir un verre à la mi-temps, mais pour la majorité des commerces, pas de chauvinisme et peu de vitrines à thème dans les rues de la ville ce mercredi. «Ce n’est pas forcément porteur, commercialement» avoue - hors micro - une commerçante qui n’aime pas le football mais ne veut pas l’affirmer publiquement. 

Sujet de conversation au salon

Certains jouent le jeu comme cette coiffeuse pour qui la coupe du monde sera un sujet de conversation pour ses clients masculins pendant un mois ou comme ce boulanger qui s’est vu offrir des ballons à faire gagner par son fournisseur de farine. Mais «l’engouement est minime par rapport à 2016» confie un commerçant qui ne jouera par la carte football dans sa vitrine cette année.

Certaines vitrines de Toul s’affichent au couleurs de l’équipe de France.  - Radio France
Certaines vitrines de Toul s’affichent au couleurs de l’équipe de France. © Radio France - Thierry Colin
Le président des commerçants de Toul, Michel Pfaff, qui tient une brasserie au centre-ville, incite les commerçants à jouer le jeu. - Radio France
Le président des commerçants de Toul, Michel Pfaff, qui tient une brasserie au centre-ville, incite les commerçants à jouer le jeu. © Radio France - Thierry Colin