Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Ruée vers les magasins de bricolage de Toulouse avant le reconfinement

-
Par , France Bleu Occitanie

À Toulouse, comme partout en France, les gens ont fait le plein dans les magasins de bricolage. De quoi s'occuper chez soi, pendant le reconfinement.

Les français se sont empressés de faire des achats dans les magasins de bricolage.
Les français se sont empressés de faire des achats dans les magasins de bricolage. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Quitte à être confiné, autant avoir de quoi bricoler. C'est un peu ce que semblent vouloir signifier ces files d'attentes interminables devant les magasins de bricolage quelques heures avant le nouveau confinement partout en France. Devant le Leroy-Merlin de Balma, près de Toulouse, il y avait même des embouteillages sur le parking. Il fallait faire preuve de patience pour acheter pinceaux, pots de peintures ou outils de bricolage. 

"Quand on a de quoi bricoler, on ne peut jamais s'ennuyer !"

Les magasins de bricolage sont finalement reconnus comme des "commerces essentiels", selon l'allocution ce jeudi soir du Premier ministre Jean Castex. Il devraient donc rester ouverts ces quatre prochaines semaines. 

Mais ça, ce matin, Gérard ne le savait pas encore. Il est donc venu braver le monde avant d'être confiné : "J'ai dû tourner dix fois avant de trouver une place pour me garer. C'est dingue, j'ai fait comme tout le monde. C'est un peu bête. Tout ça pour un peu de colle à bois, c'est de la folie !", rit-il un peu jaune. Sylvain de son côté a prévu de faire beaucoup de peinture chez lui : "C'est pas plaisant d'être confinés. Mais du coup, on trouve de quoi s'occuper. Quand on a de quoi bricoler, on ne peut jamais s'ennuyer !"

La tendance du premier confinement semble donc se confirmer. Rester chez soi, c'est aussi l'occasion de faire de la peinture, du bricolage, des réparations.... Tout ce qui fait passer le temps. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess